Publié le 03/12/2016

#Société #Cuba

Les 10 faits les plus surprenants sur la vie à Cuba

Fidel Castro est mort, et Cuba est officiellement en deuil. À Miami, où l'on peut librement se délecter de la fin du symbole de la dictature, ce sera 9 jours de fête. Découvrez les 10 faits surprenants sur le quotidien des Cubains sous le régime castriste.

Peu à peu, les Cubains se livrent sur les années difficiles sous le régime de Fidel Castro, qui a laissé la précarité gagner l'île qu'Hemingway affectionnait tant. De nombreuses anecdotes sont rapportées par les membres de la diaspora cubaine, qui peuvent aujourd'hui témoigner des conditions de vie difficiles sous le communisme.

Les rationnements de nourriture, la surveillance, les marchés noirs,... Les Cubains ont dû s'adapter à un mode de vie peu connu des touristes qui ont une vision biaisée du pays.

Pour découvrir les nuances complexes du communisme à la cubaine, il faut gagner la confiance des habitants. Difficile de les faire parler, dans une île devenue paranoïaque, qui compte autant de prisonniers qu'en France, pour six fois moins de personnes.

Même si ce pays s'ouvre de plus en plus au tourisme, les locaux restent précaires et profitent peu des recettes de ce secteur. La jeunesse cubaine est aujourd'hui confrontée à un lourd héritage, qui dicte toujours leur avenir, sous les traits d'un frère plus discret.

Les Cubains peuvent aller en prison pour avoir tué une vache

Le commerce de la viande de vache est interdit. Fidel Castro aurait été touché par la grâce d'un de ces animaux lors d'un voyage en Inde. En réalité, c'est l'embargo américain qui a poussé le gouvernement à protéger ces animaux en cas de famine, pour garantir la suffisance de produits laitiers. Le bœuf est toutefois réservé aux touristes et à l'exportation. - © merc67/123RF

Les locaux doivent éviter toutes relations avec un étranger

Interdiction de ramener un/une Cubain(e) dans sa chambre d'hôtel. De nombreuses femmes ont passé plusieurs années en prison pour avoir eu un amant étranger. - © filipefrazao/123RF

Les bars et hôtels à touristes refusent d'accueillir les Cubains

Les établissements pour touristes réservent les meilleures boissons et de grands buffets aux étrangers, alors que les locaux subissent régulièrement les pénuries. - © scukrov/123RF

Les Cubains mangent rarement à leur faim

La viande est rare, et de mauvaise qualité. Selon les régions un kilo d'un même légume se vend, 2, 3 ou 10 fois plus cher. - © yelo34/123RF

Il est presque impossible d'avoir accès à internet

Ou alors vous risquez de payer cher l'heure de connexion, et de toute façon le gouvernement enregistre tous vos mails et mots de passe. - © karenr/123RF

Il y a un McDonald's à Cuba

À Guantanamo, dans la base militaire américaine. Les Cubains n'y mangent jamais, de toute façon à 5 dollars le menu, peu en auraient les moyens. - © savcoco/123RF

Vos voisins vous surveillent

Le CDR, Comité de défense de la révolution, engage des milliers de personnes pour surveiller discrètement, ou non, ceux qui oseraient critiquer le régime ou passeraient trop de temps avec des étrangers. - © loganban/123RF

Les Cubains boivent peu de Mojito

Ils préfèrent le rhum pur, plus simple à se procurer. En période de rationnement les ingrédients pour ce cocktail sont difficiles à trouver. - © foodandmore/123RF

Il y a une grande communauté homosexuelle

Malgré un progrès significatif des droits des LGBT, près de 700 personnes étaient toujours emprisonnées pour leur orientation sexuelle en 2010. - © argus456/123RF

Le salaire moyen est inférieur à ce que l'on gagne en une demi-journée

Souvent entre 10 et 15 euros par mois. - © weltreisendertj/123RF