Publié le 02/11/2019

#Insolite #Thaïlande

En Thaïlande, ils effraient les pigeons pour que vous puissiez prendre le cliché parfait

Lassé par votre travail ? Et si vous faisiez vos valises pour la Thaïlande ? Au pays du sourire, il est désormais possible de devenir... effaroucheur de pigeons ! Un métier particulièrement apprécié des touristes qui voient défiler sur leurs clichés des centaines d'oiseaux tournoyant dans les airs.

 

  - © Phanupong Chuataew/123rf

Sur le site historique de Tha Pae Gate à Chiang Mai, les visiteurs peuvent découvrir des concerts, des animations, mais surtout des pigeons, beaucoup de pigeons ! À la recherche de nourriture, les oiseaux investissent quotidiennement par centaine ce site du XIIIème siècle. Les touristes, en quête d'un cliché avec de nombreux oiseaux défilant en arrière-plan, tombent bien souvent face à des pigeons immobiles et pas franchement photogéniques.

Si certains parviennent tant bien que mal à rendre la scène plus vivante, d'autres font appel aux effaroucheurs de pigeons, les "pigeon spookers". Pour 20 bahts thaïlandais (environ 60 centimes), ces professionnels au métier plutôt insolite jettent de la nourriture à différents endroits du site pour disperser les pigeons, et offrir aux visiteurs une scène impressionnante. Les effaroucheurs peuvent également agiter des drapeaux ou différentes parties de leurs corps afin d'effrayer les pigeons qui s'envolent simultanément.

Voir cette publication sur Instagram

THA PHAE GATE????THAILAND #thailand#chiangmai#thai#thapaegate #bird#beautifulday#canon#fujifilm#gopro#dji#mavicpro#drone#photography#photographer#explorer#exploring#igworldclub#igers#sharetheview#shareforshare#likeforlikes#likeforfollow#likeforlikeback#likeforlife#f28#1750mmf28#30mmf14

Une publication partagée par igbackpacker (@igbackpacker) le

Voir cette publication sur Instagram

????????????#thapaegate

Une publication partagée par Vera Han (@vera_han_95) le

Un métier qui ne plaît pas aux autorités

Alors que les effaroucheurs font le bonheur des touristes, du côté des autorités, le constat est très différent. Les représentants locaux expliquent notamment que la nourriture dispersée sur le site par les effaroucheurs aurait provoqué une forte une augmentation du nombre d'oiseaux présents sur le site.

Alors qu'une interdiction des "Pigeon spookers" pourrait prochainement être votée, une amende de 20 000 bahts (soit plus de 600 euros) est d'ores et déjà en vigueur pour quiconque serait vu en train de nourrir les pigeons du site de Tha Pae Gate.