Publié le 28/07/2020 (Modifié le 03/09/2020)

#Transport #France

Tests et masques : le point sur les mesures dans les aéroports

Quel type masque porter ? Quels tests sont pratiqués ? Les voyageurs prenant un vol au départ et à destination des aéroports français doivent se soumettre à différentes obligations. Nous faisons le point sur les dernières mesures prises par les autorités et appliquées par les compagnies aériennes.

Quels masques sont autorisés dans les aéroports et les avions ?

Quels masques sont autorisés dans les aéroports et les avions ? © allagreeg / 123RF

Dans les lieux clos, l'accessoire est obligatoire depuis le 20 juillet. Mais, quid des dispositions à bord des avions ? Un décret (n°220-860 du 10 juillet) précise que, pour toutes personnes de 11 ans ou plus, seuls les masques qui respectent les "caractéristiques techniques fixées par l'arrêté conjoint des ministres chargés de la santé et du budget" sont autorisés à bord des appareils. En clair : seuls les masques chirurgicaux à usage unique sont autorisés à bord des avions.
La version masque en tissu reste, d'après le décret, acceptée dans les autres espaces accessibles aux passagers des aérogares ou à bord des véhicules réservés aux transferts des passagers.

Renforcement des tests Covid-19 dans les aéroports

Dès le 1er août, le dispositif de dépistage du Covid-19 va se renforcer dans les aéroports français. Un test PCR négatif sera exigé pour les voyageurs en provenance de 16 pays où la circulation virale est particulièrement forte. La liste annoncée par les autorités le 24 juillet est la suivante : Etats-Unis, Emirats arabes unis, Bahreïn, Panama, Afrique du Sud, Kowëit, Qatar, Israël, Brésil, Pérou, Serbie, Algérie, Turquie, Madagascar, Inde et Oman. La frontière étant fermée avec ces pays, la mesure ne concerne que "des citoyens français qui résident dans ces pays, ou des citoyens de ces pays qui disposent d'une résidence stable en France", a sooulignéle Premier ministre.
Le gouvernement a précisé qu'au départ des Émirats arabes unis, des États-Unis, de Bahreïn et du Panama, les voyageurs devront montrer un test PCR négatif effectué dans les 72h avant de monter dans un avion à destination de la France, sous peine de se voir refuser l'embarquement. Pour tous les autres pays de la liste, le test PCR sera obligatoire à l'arrivée. Il faudra donc se faire tester dès la sortie de l'avion, s'il n'a pas pu être effectué sur place.
Pour les autres destinations, la précaution est de se renseigner au préalable auprès de la compagnie aérienne afin de connaître les mesures concernant notamment la prise de température et les documents exigés avant l'embarquement. Une visite sur le site web de l'aéroport, comme celui de Paris Aéroport, peut également être utile pour préparer au mieux son voyage.

Autres articles proposés par l'auteur