• Connexion
Mariage pour tous : Taïwan devient le premier pays d'Asie à légaliser le mariage homosexuel
Publié le 21/05/2019

PolitiqueTaïwan

Twitter Facebook 156 partages

Ce vendredi 17 mai 2019 est un jour marquant pour Taïwan et ses habitants. Le Parlement a voté une loi visant à reconnaître le mariage entre personnes de même sexe. C'est le premier pays d'Asie à se prononcer en faveur du mariage homosexuel. Ce vote arrive 2 ans après que la Cour constitutionnelle de Taïwan ait rendu un arrêt stipulant anticonstitutionnel l'absence de mariage gay.

 

 
© Oleg Doroshin / 123RF

Vendredi 17 mai 2019, à Taipei, la capitale de Taïwan, rien ne pouvait entraver le bonheur des partisans du mariage pour tous, même pas la pluie battante. Ce matin-là, le Parlement taïwanais s'est prononcé en faveur de la légalisation du mariage entre des personnes de même sexe. Cette décision fait de Taïwan, le premier état d'Asie à légaliser le mariage pour tous. Un jour qui restera gravé dans l'Histoire.

Deux ans plus tôt, en mai 2017 un arrêt historique avait été prononcé, pour prononcer anticonstitutionnel l'absence du mariage gay.

Le pays affirme son ouverture d'esprit et montre " que le pays est une vraie démocratie, par comparaison avec un certain pays en face " peut-on entendre lors des nombreuses prises de parole des partisans du mariage pour tous, qui attendaient patiemment la décision du parlement, non loin du Yuan législatif, l'Assemblée taïwanaise.

Après le verdict annoncé, les militants chantaient "Les premiers en Asie?!", tout en agitant des drapeaux arc-en-ciel, symbole LGBT. Sur twitter, la présidente Tsai Ing-wen s'exprime : "Nous avons une chance d'écrire l'histoire et de montrer au monde que des valeurs progressistes peuvent s'implanter dans une société est-asiatique".

Une promesse tenue pour la présidente qui avait fait du mariage pour tous un point important de sa campagne.

Une loi avec des nuances...

Si le texte voté est certainement le plus progressiste par le gouvernement, il faut tout même noter quelques détails importants. Ce dernier autorise les couples homosexuels de former " des unions permanentes exclusives " ainsi qu'une clause qui les autorise à demander une inscription par l'administration au " registre des mariages ".

Les associations des défenses des droits LGBT ont tout de même salué ce vote, qui place les personnes homosexuelles dans une position quasi-égalitaire avec les personnes hétérosexuelles, tout en inscrivant le terme " mariage " dans la loi.

Cette nouvelle page, va-t-elle amener les autres pays asiatiques à légaliser le mariage gay ? Nous en sommes assez loin, mais qui sait, peut-être vont-ils réfléchir à la question ?