• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Les vols entre l'Hexagone et l'Outre-mer restreints jusqu'au 15 avril
Publié le 24/03/2020

TransportRéunion

Twitter Facebook 241 partages

Le gouvernement a décidé de restreindre les vols entre la métropole et les départements d'outre mer à compter de ce mardi 24 mars et ce, jusqu'au 15 avril prochain, en raison de la crise du coronavirus. Seuls les déplacements pour motifs impérieux d'ordre personnel ou familial, de santé relevant de l'urgence ou professionnel ne pouvant être différé sont maintenus.

Depuis lundi minuit et jusqu'au 15 avril, les vols entre la métropole et les départements et collectivités d'Outre-Mer (Martinique, Mayotte, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Saint Martin et Saint-Barthélemy) sont restreints. L'arrêté a été publié dimanche au Journal Officiel. Les déplacements entre ces territoires sont également strictement limités. Les vols d'agrément (tourisme, visites amicales, participation à des cérémonies familiales...) sont désormais interdits.

Déplacements entre ces territoires limités

Des dérogations sont cependant acceptées, mais il faudra impérativement présenter au transporteur aérien lors de l'embarquement les documents justifiant du motif et une déclaration sur l'honneur. Cette mesure " ne fait pas obstacle au retour dans l'Hexagone des touristes partis en outre-mer, ni de résidents ultramarins qui étaient partis pour un court séjour dans l'Hexagone et n'auraient pas de solution pour y rester" , précise le ministère des Outre-mer, qui précise que le gouvernement a demandé aux compagnies aériennes de rester mobilisées pour assurer une continuité minimale des liaisons aériennes avec les territoires ultramarins, bref, la fameuse continuité territoriale promise par le président Emmanuel Macron lors de sa dernière intervention télévisée.

Trois critères dérogatoires

Cette semaine, par exemple, sept vols par jour seront opérés de ou vers La Réunion. Air Austral assure qu'elle maintient trois vols cette semaine, soit du 23 au 29 mars 2020, entre Paris et La Réunion, deux vols entre Paris et Mayotte et cinq vols entre La Réunion et Mayotte. La compagnie demande à tous les passagers de bien vouloir vérifier que le motif de leur voyage répond a l'un des trois critères dérogatoires. Tout passager voyageant pour un autre motif que ceux autorisés et ne pouvant présenter une attestation sur l'honneur pourra se voir refuser l'embarquement.

Une plage paradisiaque en Guadeloupe

Une plage paradisiaque en Guadeloupe
© Anna Jedynak / 123RF

French bee et Air Tahiti Nui suspendent leurs vols

En revanche, French bee a suspendu tous ses vols de et vers la Polynésie française. Tous les vols initialement programmés entre le 28 mars et le 30 avril 2020 au départ et à destination de Tahiti sont annulés. De même, tous les vols initialement programmés entre le 12 avril et le 30 avril 2020 au départ et à destination de San Francisco sont annulés. Les passagers French bee sont invités à se renseigner en temps réel sur les mesures mises en place sur le site internet de la compagnie. Les voyageurs n'ayant pas programmé de vol dans les trois prochains jours peuvent écrire à reservation@frenchbee.com. Enfin, sachez que Air Tahiti Nui, la compagnie aérienne spécialiste de la Polynésie, suspend temporairement ses vols à compter du 28 mars prochain pour une durée d'un mois. Air Tahiti Nui assurera néanmoins dans les prochains jour le retour de ses clients actuellement en séjour en Polynésie Française. Par ailleurs, la compagnie aérienne se tient à la disposition des autorités de la Polynésie française et de l'État en cas de réquisition pour des vols de continuité territoriale. Plus d'informations sur le site de la compagnie.