• Connexion
Southwest Airlines : des pilotes auraient caché une caméra dans les toilettes d'un avion
Publié le 15/11/2019

TransportEtats-Unis

Twitter Facebook 81 partages

Une plainte a été déposée en 2017 par une hôtesse de l'air de la compagnie aérienne Southwest Airlines. Elle dénonce deux pilotes de la compagnie. Ces derniers auraient dissimulé une caméra dans les toilettes de l'avion afin de visionner les gens dans leur intimité.

 

 
© Jonathan Weiss/123rf

Il y a certains moments de la vie qui sont censés rester privés. Aller aux toilettes fait partie de ces moments intimes où la solitude est de rigueur. Mais deux pilotes de la compagnie aérienne Southwest Airlines ne l'auraient pas compris de la sorte. En effet, une hôtesse de l'air, travaillant elle aussi pour la compagnie Southwest Airlines a porté plainte contre eux, pour avoir dissimulé une caméra afin de filmer les passagers allant aux toilettes.

Cette histoire remonte à 2017. Durant le vol 1088 qui reliait Pittsburg à Phoenix, aux USA, alors que l'hôtesse de l'air, Renee Steinaker, se rend au poste de pilotage, le temps qu'un de ses collègues se rende aux toilettes, elle aperçoit un iPad qui diffusait les images des toilettes de l'appareil dans la cabine des pilotes.

Elle demande alors au co-pilote de l'appareil ce que cela signifie, mais l'intéressé lui répond qu'il s'agit d'une " nouvelle mesure de sécurité très secrète qui avait été installée dans les toilettes de tous les appareils 737-800 de la compagnie Southwest ".

Elle porte alors plainte pour atteinte à la vie privée. Mais si les pilotes confirment la présence de l'iPad dans le cockpit, ils nient en bloc la présence d'une caméra dans les toilettes qui, soi-disant, retranscrivait les images.

De son côté, le porte-parole de la compagnie aérienne précise que " La sécurité de nos employés et clients est la priorité absolue de Southwest Airlines. En tant que tel, Southwest ne place pas de caméras dans les toilettes de ses avions ".

Sûre d'elle, Renee Steinaker maintient sa plainte et réclame 50 000 dollars, soit environ 45 000 euros, de dommages et intérêts aux pilotes.