• Connexion
Danemark : une piste de ski sur le toit d'un incinérateur de déchets !
Publié le 07/10/2018

NouveautéDanemark

Twitter Facebook 98 partages

La saison du ski va bientôt reprendre dans toute l'Europe. Grand pays d'amateurs de sports des neiges, le Danemark lancera sa saison hivernale avec l'ouverture d'une nouvelle piste de ski à Copenhague en décembre prochain. Jusque-là rien d'étonnant, si ce n'est que la surface tracée sera aménagé sur le toit d'un incinérateur de déchets. L'Amager Bakke est entré en service depuis mars 2017 et reste un des incinérateurs les plus propres au monde.

Les toits de Copenhague, capitale du Danemark

Les toits de Copenhague, capitale du Danemark
© Sean Pavone 2014 / 123RF

Considérée comme la ville la plus « hype » de Scandinavie, Copenhague continue de cultiver sa différence et d'attirer le feu des projecteurs sur elle. En décembre, la capitale du Danemark accueillera l'ouverture d'une piste de ski installée sur le toit pentu de l'Amager Bakke. Inauguré au printemps 2017, ce bâtiment n'est autre qu'un incinérateur de déchets ménagers, véritable chantre d'une économie verte et nouveau fournisseur officiel en chauffage urbain. Plus répandu en Amérique du Nord, ce phénomène d'aménagement des toits des immeubles dans un but pratique commence à se répandre en Europe.

Dans l'optique de joindre l'utile à l'agréable, cette piste de ski volera presque la vedette à d'autres installations comme le mur d'escalade de 80 mètres, le parcours de randonnée, le café-restaurant et les espaces verts, tous logés au sommet de l'immeuble. Les plus frileux à l'idée de chausser les skis pourront délaisser les bonhommes de neige et se lancer sur la piste de luge.

Voir cette publication sur Instagram

Copenhagen topography photo: @financialtimes

Une publication partagée par Bjarke ingels (@bjarkeingels) le

Couverte avec de la neige artificielle et ouverte toute l'année, la piste de ski sera double et accueillera un tracé « vert » et un second « bleu ». Ici, pas de tire-fesses ou de télésièges mais des tapis roulants pour remonter la pente de 85 mètres. Si des activités sont annoncées gratuites, il faudra débourser 10 heures par heure pour travailler son planté de bâton.

La capitale danoise est une spécialiste des assemblages insolites entre deux infrastructures bien différentes. En 2017, un hôtel a littéralement été construit sur une grue. Avec sa piste de ski « nouvelle génération », la ville aux curiosités urbaines a encore frappé un grand coup et n'a pas fini de faire parler d'elle à l'avenir. Un terrain de football sur un bateau ? Un restaurant au-dessus d'un grand huit ? Une cave à vins sur le toit d'un hôpital ? On espère être surpris.