• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Aux Maldives, un resort propose un abonnement à l'année !
Publié le 27/11/2020

SociétéMaldives

Twitter Facebook 140 partages

La semaine en formule tout compris en Tunisie, c'est pas mal, mais une année aux Maldives, c'est mieux ! C'est ce que propose le resort Anantara Veli pour l'année 2021, histoire de se remettre de ses émotions d'une année 2020 à oublier. Il suffit juste de débourser la modique somme de 30 000 dollars et le tour est joué !

© Anantara Veli Maldives Resort

Après le buffet à volonté, voici les vacances à volonté ! Vous aviez l'intention de prendre une année sabbatique en 2021 ? Nous vous avons dégoté une destination sympa, un luxueux resort aux Maldives qui vous accueille toute l'année. Ce forfait de 30 000 dollars (environ 25 000 euros) comprend un accès illimité à un bungalow sur pilotis pour deux personnes à l'Anantara Veli pendant toute l'année 2021. Bref, certains ont un abonnement à l'année à la salle de sport, d'autres à un resort de luxe aux Maldives ! Les transferts entre l'île-hôtel et l'aéroport sont inclus, tout comme les petits-déjeuners. 

Vous pouvez y rester à l'année ou bien vous y rendre quand bon vous chante, pour les vacances, un peu comme si vous aviez votre résidence secondaire aux Maldives ! Par contre, sachez qu'il s'agit d'un « adult only », interdit aux enfants donc? Le forfait propose de nombreuses réductions au spa, réputé pour ses massages thaïlandais et ayurvédiques, et sur des activités nautiques comme la plongée ou le surf. Le kayak et le snorkling sont gratuits. Ne manquez pas l'excursion, en kayak par exemple, sur l'île de Gulhifushi, surnommée picnic island, qui abrite une piscine naturelle. Des cours de cuisine locale sont par ailleurs organisés au sein de l'hôtel. Rappelons que les Maldives ont rouvert leurs frontières et accueillent à nouveau des visiteurs étrangers sur leur territoire. Il suffit de présenter un test PCR de moins de 72h avant le départ. Les touristes doivent réserver la totalité de leur séjour dans un seul établissement, pas de combiné entre deux hôtels donc pour le moment, mais vous vous en moquez, vous avez votre île-hôtel !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Anantara Veli Maldives Resort (@anantaraveli)

Situé dans l'atoll de Malé Sud, l'Anantara Veli constitue l'un des trois hôtels du groupe thaïlandais Anantara, qui forment un triangle et sont reliés par un petit bateau qui assure la navette. Le Dhigu est le plus familial, le Veli est réservé aux adultes, tandis que le Naladhu est entièrement isolé et exclusif. Les clients du Dhigu et du Veli ont accès aux installations des deux îles, et à leurs six restaurants. Une semaine n'est pas de trop pour tout tester, mais quand on ne reste qu'une nuit, comme lors de notre passage, il a fallu faire des sacrifices ! La question ne se pose plus si vous êtes abonnés à l'année...

Nous l'avions testé une nuit...

Nous l'avions testé une nuit...
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Nous ne l'avions pas testé pendant un an, hélas, mais une nuit, ce qui fut suffisant pour apprécier ses spacieuses et agréables villas sur pilotis, certaines avec piscine privative à débordement se confondant avec la mer. Ceux qui prennent ce forfait pourront en outre profiter pendant un an d'une délicieuse gastronomie et d'une plage de rêve bordant l'un des plus beaux lagons des Maldives ! Vous avez peur de vous ennuyer ? La mini bibliothèque de votre salon renforce la sensation de se sentir comme à la maison, tandis que la table ronde avec un damier incorporé (des pions sont à disposition), vous permettront de jouer aux échecs ou aux dames. Il y a même des jeux de carte, de sudoku et de backgammon. Par contre, le soir, l'animation est un peu légère, il manque un cinéma en plein air, des DJ et autres soirées thématiques, ou encore un babyfoot. Heureusement, il reste le saxophoniste?