• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Guide
    • Vol
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Hôtels
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Publié le 23/08/2020

#Nature #France

Êtes-vous plutôt Alpes ou Pyrénées ?

Vous hésitez entre les Alpes et les Pyrénées pour vos prochaines vacances ? Les deux plus grands massifs français ont chacun leurs atouts à faire valoir, été comme hiver. Pic du Midi ou Aiguille du Midi ? Garbure, porc noir de Bigorre et gâteaux à la broche ou bien tartiflette, raclette et fondue savoyarde ? Excursion en Italie et en Suisse ou en Espagne et en Andorre ? Certes, les montagnes pyrénéennes sont moins élevées que les Alpes, mais elles sont plus préservées et s'y trouvent les seules zones du territoire occupées par des ours ! Voici quelques arguments pour vous aider à trancher si votre cœur balance entre les deux chaînes de montagnes. Vous devinerez laquelle à notre faveur...

Sur les chemins de Saint-Jacques, de l'Atlantique à la Méditerranée

Sur les chemins de Saint-Jacques, de l'Atlantique à la Méditerranée

© Vaclav Volrab / 123RF

Trois sentiers de grande randonnée traversent les Pyrénées d'ouest en est, de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée : le GR 10 côté français, le GR 11 côté espagnol et Andorre, ainsi que la Haute randonnée pyrénéenne. Cette dernière ne s'éloigne guère de la ligne des crêtes, passant régulièrement sur les versants français, espagnol et andorran. L'occasion de croiser à maintes reprises les pélerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, les Pyrénées étant un passage obligé du mythique pèlerinage. Ces chemins vous feront découvrir la richesse du patrimoine religieux de ce massif séparant la France de l'Espagne, en plus d'admirer les somptueux paysages de lacs, pics, sommets et cascades, dont le majestueux cirque de Gavarnie. Inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, ce trésor naturel se trouve au cœur du Parc national des Pyrénées, à cheval sur les départements des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques.

La traversée des Alpes du lac Léman à Nice

La traversée des Alpes du lac Léman à Nice

© Leonid Tit /123RF

Comme son nom l'indique, le GR Tour du Mont Blanc fait le tour du point culminant d'Europe occidentale (4 809 mètres). En effet, contrairement aux idées reçues, le véritable toit de l'Europe est le Mont Elbrouz, dans le nord du Caucase, en Russie (5 642 mètres). Mais revenons dans les Alpes, où ce GR propose une belle boucle de 215 kilomètres entre la France, la Suisse et l'Italie, autour du Mont Blanc. L'autre GR mythique des Alpes, c'est le GR5, qui traverse le massif alpin du lac Léman jusqu'aux rives de la mer Méditerranée, à Nice, en passant par les glaciers du Mont-Blanc et le parc national du Mercantour, sur plus de 650 kilomètres, d'alpages en cols, de lacs en vallées, de villages en refuges isolés.

L'ours des Pyrénées

L'ours des Pyrénées

© Sebastien Hovaguimian /123RF

Si l'on peut apercevoir des loups, des marmottes, des bouquetins, des chamois (appelé isard dans les Pyrénées) ou encore l'aigle royal dans les deux massifs, il faudra vous rendre dans les Pyrénées si vous voulez voir un ours ! Au bord de l'extinction, il n'y en avait plus que six dans les années 1990, l'ours a été progressivement réintroduit dans le secteur. Mais, avec seulement une cinquantaine de plantigrades dans toute la chaîne - dont 35 dans les Pyrénées françaises -, la chance d'en apercevoir au cours de votre balade reste infime !
Pour être sûr de voir un spécimen, rendez-vous dans la Maison de l'Ours à Saint-Lary-Soulan, à la rencontre de l'ourson Lugo. L'occasion de l'observer se mettre sur ses deux pattes ou encore attraper en vol son poisson. On peut également y admirer l'ourse Charlotte, venue de Slovénie et naturalisée à sa mort, survenue à l'âge respectacle de 30 ans. En outre, l'établissement présente toutes les connaissances sur ce symbole de la faune sauvage des Pyrénées, des montreurs d'ours du 19e siècle jusqu'à leur hibernation en passant par la difficile cohabitation avec les hommes, grâce à une exposition et un film.

Le bouquetin des Alpes

Le bouquetin des Alpes

© Andrew Mayovskyy /123RF

Certes, contrairement aux Pyrénées, il n'y a pas d'ours dans les Alpes. En revanche, le loup y est bien présent, mais aussi le gypaète barbu et l'aigle royal dans les cieux. Autres mamifères à observer : les marmottes qui sortent de leur hibernation d'avril à octobre, l'occasion de guetter leur sifflement ; ainsi que les mouflons, chamois et bouquetins, véritables acrobates des cîmes, impossibles à suivre, bondissant de rocher en rocher sur des parois à pic... A vos jumelles !

L'observatoire du Pic du Midi pour les amateurs d'astronomie

L'observatoire du Pic du Midi pour les amateurs d'astronomie

© Christophe Hiltgen / EASYVOYAGE

On le confond souvent avec l'Aiguille du Midi, située dans les Alpes. Le Pic du Midi de Bigorre se trouve bien dans les Pyrénées, perché à 2 877 mètres d'altitude, c'en est même le belvédère ! Face à vous s'étendent à perte de vue 300 kilomètres de montagne, de la Catalogne au Pays Basque, un panorama époustouflant ! À ne pas confondre non plus avec le Pic du Midi d'Ossau, également dans les Pyrénées. Au départ de la station de ski de La Mongie, le téléphérique qui vous y ammène en 15 minutes permet d'admirer un panorama extraordinaire sur toute la chaîne des Pyrénées, jusqu'aux lumières de Barcelone et de Toulouse la nuit !
Classé Réserve internationale de ciel étoilé, le Pic du Midi de Bigorre abrite un observatoire de réputation mondiale. On peut y passer la nuit et observer les étoiles dans un télescope en compagnie d'astronomes. En journée, c'est une belle sortie familiale, l'occasion de s'émerveiller dans le plus haut planétarium d'Europe. Une passerelle métallique transparente de douze mètres de long suspendue au-dessus de 1 000 mètres de vide a été aménagée récemment. Les skieurs chevronnés pourront redescendre en hors piste.

L'Aiguille du Midi en téléphérique pour la vue sur le Mont Blanc

L'Aiguille du Midi en téléphérique pour la vue sur le Mont Blanc

© saiko3p /123rf

On rajoute 1 000 mètres par rapport au Pic du Midi, nous voici à l'Aiguille du Midi, à 3 842 mètres, dans le massif du Mont-Blanc. On y vient aussi en téléphérique, en 20 minutes depuis Chamonix, mais il n'y a pas d'observatoire astronomique ici, et on ne peut pas y passer la nuit. Il y a beaucoup plus de monde aussi ! En revanche, la passerelle panoramique est bien présente ! C'est "Le Pas Dans le Vide", surplombant ici aussi 1 000 mètres de vide sous les pieds ! Le panorama est imprenable, à 360° sur les Alpes françaises, suisses et italiennes, et bien sûr le Mont-Blanc.

Le gâteau à la broche dans les Pyrénées

Le gâteau à la broche dans les Pyrénées

© Christophe Hiltgen / EASYVOYAGE

La tarte aux myrtilles des Alpes n'est pas trop votre tasse de thé ? Essayez donc le gâteau à la broche des Pyrénées ! Attention, savourer cette douceur se mérite ! En effet, on verse une sorte de pâte à crêpe sur une broche, avec un zeste de rhum vanillé, que l'on tourne devant un feu de cheminée pendant 4 ou 5 heures. C'est pourquoi on n'en mange pas forcément tous les jours, mais plutôt lors de grandes occasions, comme un mariage ou un baptême. Pas de panique, si vous voulez absolument goûter cette merveille, direction la maison du gâteau à la broche à Saint-Lary-Soulan, où vous pourrez observer un pâtissier aux fourneaux, et pourquoi pas le soulager quelques instants pour tourner la broche !
Autre spécialité incontournable des Pyrénées, la garbure, une soupe typique à base de choux et de pommes de terre, et bien souvent des restes de la semaine. Dans les restaurants, on y ajoute du jarret de porc ou encore du canard. Bref, il n'y a pas deux garbures qui se ressemblent... Enfin, à l'image du porc ibérique, le porc de Bigorre est une AOC réputée que l'on s'arrache au Japon comme chez Harrod's à Londres !

La fondue savoyarde

La fondue savoyarde

© foodandmore /123RF

On ne présente plus la fondue savoyarde ni la raclette, soit dit en passant des plats d'origine suisse et non pas savoyarde ! En plus, si vous faites tomber votre morceau de pain dans la fondue, un gage vous attend... Quant à la raclette accompagnée de charcuterie et la tartiflette, entre pomme de terre et reblochon, bonjour le régime !

Les chutes du cirque de Gavarnie dans les Pyrénées

Les chutes du cirque de Gavarnie dans les Pyrénées

© Erwan Gardan / 123RF

Elle se mérite, la plus belle cascade de France ! Comptez 2h30 de marche dans de superbes sentiers de randonnée avant d'admirer ces chutes d'eau se jettant de 423 mètres de hauteur, si bien qu'une partie s'évapore avant d'avoir atteint le sol ! Quant au cirque glaciaire qui sert d'écrin à ces cascades, il est tout simplement classé au patrimoine de l'Unesco.

Cascade du Rouget à Sixt-Fer-à-Cheval : la "Reine des Alpes"

Cascade du Rouget à Sixt-Fer-à-Cheval : la

© akulamatiau/123RF

La plus belle cascade des Alpes se trouve elle aussi dans un cirque, mais moins connu que celui de Gavarnie, et non classé par l'Unesco : le cirque du Fer à Cheval. Surnommée "La Reine des Alpes", la cascade du Rouget, située à Sixt-Fer-à-Cheval en Haute-Savoie, est tout de même impressionnante, jaillissant à 90 mètres de hauteur. Pas mal, mais loin des 423 mètres de celles de Gavarnie...

Virée shopping en Andorre ou excursion en Aragon, Navarre et Catalogne dans les Pyrénées espagnoles

Cise entre l'Espagne et la France, la Principauté d'Andorre, l'un des plus petits pays du monde, se trouve au cœur du massif des Pyrénées, à proximité de l'Ariège et des Pyrénées catalanes. Destination shopping par excellence, Andorre la Vieille, plus haute capitale d'Europe à 1050 mètres d'altitude, n'est pas qu'un paradis pour amateurs d'alcool et de cigarette. Les prix sans TVA s'appliquent aussi pour les bijouteries, opticiens, parfumeries, magasins de sport, d'antiquités, d'électronique, de hi-fi, de modélisme, de produits alimentaires ou encore de vêtements haut de gamme.
Mais il n'y a pas que le shopping à Andorre : ski, randonnée, musées et patrimoine culturel et historique parachèvent le tableau. Côté espagnol, vous pourrez découvrir les belles régions pyrénéennes d'Aragon, de Catalogne, et de Navarre.

Escapade à Turin ou Genève dans les Alpes

Côté shopping, vous n'aurez pas grand-chose à vous mettre sous la dent dans les Alpes... Il n'y a pas l'équivalent de la principauté d'Andorre pour faire ses emplettes de cigarettes et alcool à des prix défiant toute concurrence ! Par contre, si vous êtes dans les Alpes du sud, vers Serre-Chevalier par exemple, la grande ville italienne de Turin n'est qu'à 2 heures de route ! Ne vous fiez pas à sa réputation de ville industrielle grise : à l'occasion des Jeux Olympiques d'hiver 2006, Turin a réussi sa reconversion avec brio sous la houlette des plus grands architectes du monde dont Jean Nouvel et Norman Foster.
Si vous êtes dans les Alpes du nord, à Avoriaz par exemple, la ville suisse de Genève n'est qu'à 1h40 de route ! Nichée sur les bords du lac Léman, la "Rome protestante" qui abrite notamment le siège de l'ONU et de la Croix-Rouge est une excursion de choix ! Promenade dans la vieille ville préservée ou dans ses jolis parcs, visite de ses nombreux et passionnants musées, sans oublier l'incontournable virée sur le lac en passant devant le fameux jet d'eau qui s'élève à 140 mètres de haut !

Stations familiales à taille humaine dans les Pyrénées

Certes vous ne trouverez pas dans les Pyrénées l'équivalent du domaine des Trois Vallées et ses 600 km de pistes dans les Alpes du nord. Mais après tout, a-t-on vraiment besoin d'autant de pistes pour s'éclater ? De plus, contrairement aux idées reçues, il n'y a pas de grande différence en termes de dénivelés, et vous trouverez de nombreuses pistes noires ou rouges ! Allez donc skier à Piau-Engaly, la plus haute des stations des Pyrénées françaises, nichée à 1 860 mètres d'altitude, Font-Romeu ou Saint-Lary-Soulan ! Plus grand domaine skiable des Pyrénées françaises avec 69 pistes et 43 remontées mécaniques, La Mongie dispose de près de 100 km de pistes et culmine à 2 500 mètres d'altitude. Cela devrait contenter les plus exigeants ! Avec en prime l'accès au Pic du Midi de Bigorre. Outre le site exceptionnel en lui même, avec observatoire astronomique, passerelle panoramique ou encore planétarium, c'est un spot de réputation mondial pour les amateurs de freeride, avec une descente exceptionnelle en hors piste !

Immenses domaines skiables et glaciers dans les Alpes

Les Alpes sont tellement emblématiques qu'elles ont donné leur nom au ski alpin ou encore aux alpages. C'est ici qu'est née la pratique du ski, d'où le nombre de stations de ski de réputation internationale, attirant les amateurs de glisse russes, britanniques, belges, hollandais... Préparez-vous aussi à faire la queue dans les remontées mécaniques avec les Parisiens ! On ne présente plus les Trois Vallées, plus grand domaine skiable du monde avec ses 600 kilomètres de pistes réunissant entre autres les stations de Courchevel (la plus showbiz), des Menuires et de Méribel (la plus discrète et raffinée). Sans oublier Val Thorens, la plus sportive et la plus haute station d'Europe, située à 2 300 mètres d'altitude, élue meilleure station de ski du monde en 2013, 2014, 2016, 2017, 2018 et 2019. Reconnaissons qu'il y a aussi de petits villages préservés avec leur église et leur fromagerie, mais le nombre de stations artificielles aux barres d'immeubles gâchant le paysage est sans commune mesure avec les Pyrénées. Par contre, on peut skier sur les glaciers, y compris en été, à Tignes, par exemple

Vaporarium de Bagnères de Luchon dans les Pyrénées, seul hammam naturel d'Europe

Les Pyrénées ont la chance d'abriter de nombreuses stations thermales réputées. Citons notamment Ax-les-Thermes, Vallée du Louron, Cauterets ou encore Saint-Lary-Soulan. Idéalement situé au pied des pistes de Piau-Engaly, le centre aqualudique Edenéo de 130 m² se distingue par ses larges baies vitrées pour admirer le paysage depuis ses bassins de relaxation. Le plus impressionnant et le plus complet des centres de balnéo est certainement celui de Génos dans la vallée du Louron, au bord du lac de Loudenvielle. Le plus grand centre de balnéo des Pyrénées françaises abrite des bains amérindiens, des bains incas, des bains romains, des bains japonais, un pavillon cryo-tonic et même un espace tibétain !
Autre incontournable, le Vaporarium de Bagnères de Luchon, le seul hammam naturel d'Europe. Il fut construit en 1848 à l'emplacement des thermes romains, dans une grotte naturelle où la température évolue entre 38 et 42°C. On se détend dans 150 mètres de galeries souterraines creusées sous la montagne, ainsi que dans une piscine remplie par les eaux de la source thermale de Luchon, 72°C refroidie à 34°C.

Évian-les-Bains : station thermale de réputation mondiale au bord du lac Léman et au pied des Alpes

Certes il y en a moins que dans les Pyrénées, mais les Alpes abritent également des stations thermales réputées, notamment Aix-les-Bains, au bord du lac du Bourget, Brides-les-Bains, Saint-Gervais-les-Bains ou encore Thonon-les-Bains, idéalement situé au bord du lac Léman, tout comme Évian-les-Bains, mondialement réputée pour son eau minérale naturelle.