• Connexion
Découvrez la Ruhr, le bassin industriel qui a réussi sa reconversion en merveille culturelle !
Publié le 20/06/2019 25 partages

CultureAllemagne

Twitter Facebook 25 partages

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie est le Land allemand le plus peuplé et doté du plus fort poids économique, en partie grâce à la Ruhr, premier bassin industriel de l'Europe de l'Ouest. Regroupant plusieurs villes dont Duisbourg, Essen et Dortmund, la Ruhr forme la première grande région urbaine d'Allemagne et la cinquième européenne par le nombre d'habitants, après Moscou, Paris, Londres et Milan. Très bien desservie par Thalys, l'une des plus riches régions d'Allemagne abrite une autre ville bien connue des écoliers attentifs, Aix-La-Chapelle, d'où Charlemagne dirigeait l'Europe au début du 9ème siècle. Voici un petit focus sur ce qu'on peut faire à l'occasion d'un séjour dans ces quatre villes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, comme la visite de la plus belle mine du monde, la mine de charbon Zollverein à Essen, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO !

  • Twitter
  • Facebook
  • Vue aérienne de la mine de charbon Zollverein à Essen
    Vue aérienne de la mine de charbon Zollverein à Essen

    Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce complexe industriel mérite sa réputation de plus belle mine du monde !

  • Puits de la mine de Zollverein
    Puits de la mine de Zollverein

    Le bâtiment abrite désormais un musée sur les mines de charbon

  • L'intérieur de la mine de charbon Zollverein
    L'intérieur de la mine de charbon Zollverein

    Les escaliers et les passerelles évoquent la sidérurgie et les fonderies !

  • Le musée Red Dot Design à Essen
    Le musée Red Dot Design à Essen

    Il abrite la plus grande exposition mondiale de design contemporain !

  • La cathédrale d'Essen
    La cathédrale d'Essen

    Son trésor abrite une Madone d'or, œuvre majeure du Moyen Âge, la sculpture en pied de Marie la plus ancienne du monde !

1

Cologne est la plus grande ville du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, et Düsseldorf en est la capitale. Mais intéressons-nous à quatre autres villes de l'une des régions les plus riches et les plus peuplées d'Allemagne et même d'Europe. La culture industrielle de la Ruhr trouve son expression la plus impressionnante dans la mine de charbon Zollverein à Essen. Ce complexe industriel mérite sa réputation de plus belle mine du monde ! Créé entre 1927 et 1932, elle ne laisse en effet guère le voyageur indifférent avec ses façades de briques rouges et ses harmonieuses structures en acier. Le charbon y fut extrait et traité pendant 135 années avant la fermeture de la mine en 1986. Elle abrite désormais le musée Red Dot Design, la plus grande exposition mondiale de design contemporain ! Toujours à Essen, ne manquez pas le trésor de la cathédrale qui abrite une Madone d'or, œuvre majeure du Moyen Âge, la sculpture en pied de Marie la plus ancienne du monde ! A Dortmund, la mine Zollern inaugurée en 1898 était le joyau de la grande société d'exploitation des mines de Dortmund. Mise à l'arrêt en 1966, cette mine de charbon abrite depuis 1999 le Musée de l'histoire sociale et culturelle du bassin de la Ruhr, rivière qui a donné son nom à la région. Des expositions dans les bâtiments de surface restaurés permettent de se plonger dans l'univers de la mine. On y observe par exemple le poste de déchargement du charbon, l'ancienne gare ferroviaire de la mine ou encore un chevalement d'extraction ouvert au public. L'occasion aussi de se familiariser avec le quotidien des familles de mineurs dans le village aux portes de la mine.

Plus généralement, ce sont les villes de Duisbourg, Essen et Dortmund qui ont parfaitement réussies leur reconversion de l'industrie vers la culture. Les musées d'art de la Ruhr regroupent 20 musées dans 15 villes, toutes distantes de quelques kilomètres seulement, offrant ainsi le paysage de musées d'art moderne le plus dense au monde ! Et ils ne constituent qu'une partie d'un réseau complet d'environ 200 musées dont le plus ancien est le Musée d'art et d'histoire culturelle de Dortmund, ouvert en 1883, et le plus grand est le Musée Folkwang de Essen, abritant des collections exceptionnelles de peinture allemande et française du XIXème siècle, des maîtres de l'Avant-garde et d'art postérieur à 1945. Parmi les pièces exposées, on retrouve des chefs d'œuvre de Vincent Van Gogh, Cézanne, Gauguin, Braque, Renoir, Monet, Munch, Turner, Picasso, Warhol, Pollock, Dali et Baselitz.
Située à l'extrémité est du bassin de la Ruhr, Dortmund est accessible en Thalys depuis Paris trois fois par jour, en 4h41 minutes. Connue pour son club de football le Borussia Dortmund, la ville est la " métropole verte " de la Westphalie, avec ses nombreuses voies navigables, ses bois, ses espaces agricoles et de nombreux espaces verts. Elle abrite deux églises médiévales majeures : la Reinoldikirche et la Marienkirche. On ne manquera pas la visite de la Dortmunder U, qui abrite depuis 2010 un centre d'art contemporain, nouveau haut lieu de la culture numérique, réputé pour les installations vidéos projetées sur sa façade. Ce complexe d'entrepôts et de fermentation de la brasserie Union est considéré comme l'un des premiers immeubles, construit en 1926. Depuis 1962, le sigle de la brasserie trône sur le toit de cet établissement industriel devenu monument protégé. Ce bâtiment emblématique de Dortmund est coiffé d'un quadruple " U " en or de neuf mètres de haut, avec une lettre pour chaque point cardinal, impossible de ne pas le voir ! A Dortmund, on pourra aussi se rendre au musée de l'Industrie.

Toujours debout, hauts-fourneaux, gazomètres et tours de chevalement sont les témoins visibles du passé industriel de la Ruhr, même si l'extraction du charbon a laissé place à la culture. La Route de la Culture Industrielle permet justement d'admirer ces symboles sur 400 kilomètres à travers le bassin de la Ruhr. L'un des meilleurs exemples de ce parcours fait partie intégrante de Duisbourg. Il s'agit du Parc paysager de Duisburg-Nord, aménagé sur 200 hectares de friches industrielles. On y trouve le plus grand centre de plongée artificiel d'Europe installé dans un ancien gazomètre, ainsi que des parcs d'escalade, mais bien d'autres surprises vous y attendent, comme cet ancien réservoir à gaz de cokerie datant de 1929, l'un des halls d'exposition les plus originaux d'Europe ! Les plus jeunes s'éclateront au parcours suspendu dans la halle de fonderie, tout comme au tour panoramique dans un haut-fourneau maintenant refroidi ! Autre atout de Duisbourg, son port fluvial, un des plus importants du monde, idéalement situé à la confluence des cours du Rhin et de la Ruhr. La nature est donc également bien présente à Duisbourg, il n'y a pas que les vestiges de l'industrie ! Outre le Rhin et la Ruhr, on appréciera une promenade dans la verdure du parc du Revierpark Mattlerbusch, où l'établissement thermal Niederrhein Therme invite à la détente. La ceinture verte du Mattlerbusch abrite des espèces rares de fleurs ainsi que des plantes très originales.

Située aux confins de l'Allemagne, de la Belgique et des Pays-Bas, Aix-la-Chapelle est une ville européenne par excellence, symbole de l'unité du continent depuis Charlemagne qui y avait établi sa cour. C'est d'ailleurs ici qu'est décerné chaque année depuis 1950 le Prix Charlemagne, récompensant des personnalités qui œuvrent pour l'unification européenne. Emblème de la ville, la cathédrale d'Aix-la-Chapelle existait déjà en l'an 800 lors du couronnement de Charlemagne en tant que chapelle du palais impérial. La salle du trésor de la cathédrale abrite des joyaux comme la Croix de Lothaire, le buste de Charlemagne partiellement doré ainsi que la châsse où le corps de Charlemagne a probablement été placé en 814. Autre attraction majeure de la ville, l'hôtel de ville, érigé au XIVème siècle sur les fondations de la résidence impériale, puis transformé en un palais urbain baroque. Le soir, rendez-vous dans le quartier du Pontviertel, surnommé le Quartier Latin de la ville, en référence à son modèle parisien ! C'est ici que se retrouvent les étudiants pour boire une bière dans une ambiance conviviale, un lieu branché où se succèdent les restaurants, les bistrots et autres lieux où la fête bat son plein. Après toutes ces émotions, on pourra se relaxer au Carolus-Thermen, car Aix-la-Chappelle est aussi une ville d'eau, alimentée par plus de 30 sources bienfaisantes chauffées jusqu'à 74°C par les volcans du massif voisin de l'Eifel ! Ici, la tradition thermale remonte aux Romains, il y a près de 2 000 ans ! " Sanus per aquam " ou la santé passe par l'eau : profitez dont des soins au SPA !

Pour rejoindre ces villes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, rien de tel que le Thalys, qui vous amène directement du centre de Paris, depuis la gare du Nord, jusqu'au centre d'Aix-la-Chapelle, de Duisbourg, d'Essen et de Dortmund, à partir de 35 euros en Standard. Les deux autres catégories sont " Comfort ", qui offre un environnement de première classe, et " Premium ", un bouquet de services complet avec le repas servi à la place, boissons chaudes ou froides à volonté, un WiFi encore plus performant et un ensemble de titres de presse internationale à disposition. Réservation et information sur www.thalys.com