• Connexion
Séisme au Pérou : les zones rurales ravagées par les secousses
Publié le 18/01/2018 861 partages

SociétéPérou

Twitter Facebook 861 partages

Le sud-ouest du Pérou a été frappé par un séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter dans la nuit de dimanche à lundi, surprenant ainsi les habitants dans leurs sommeil. Le bilan est de 2 morts et 65 blessés selon la défense civile.

Des maisons de terre séchée, il ne reste plus que des tas de poussière qui abritaient des familles entière il y a encore quelques jours. Frappés au beau milieu de la nuit du 14 janvier, les zones rurales du sud-ouest du Pérou attendent encore l'arrivée des secouristes, quatre jours après la secousse. Une arrivée retardée par des chutes de pierres qui ont bloqué les routes, mais aussi par le manque d'électricité coupée dans plusieurs localités. 2 personnes sont mortes sous les décombres de leurs maisons de terre et de pierres, 65 autres ont été blessés.

Annoncé à 7,3 puis 7,1 sur l'échelle de Richter, le séisme a finalement été évalué à 6,8 par l'Institut Géophysique du Pérou, qui situe son épicentre dans la mer, à environ 56 kilomètres de Lomas, sur la côte. Au total, 736 familles ont été touchées, 171 maisons de terre séchée se sont effondrées et des centaines de personnes sont sans-abri dans les régions d'Arequipa, d'Ica et d'Ayacucho, selon la défense civile péruvienne

La ceinture de feu du Pacifique

Le pays est souvent victime de tremblements de terre puisqu'il se trouve dans une zone de forte activité sismique, aussi appelée «ceinture de feu du Pacifique». Mais c'est cette particularité qui fait toute la beauté du pays : la région d'Arequipa est entourée des célèbres volcans Misti, Chachani et Picchu Picchu qui jouaient un rôle important dans les rituels incas. Cuzco, joyau de la cordillère des Andes au Pérou et ancienne capitale de l'Empire inca, est aujourd'hui connue pour ses vestiges archéologiques et son architecture coloniale hispanique.

Si le Pérou craignait d'être ravagé par un tsunami après avoir fait face au séisme, locales la marine de guerre péruvienne et le centre d'alerte des tsunamis ont rapidement écarté ce risque, malgré quelques vagues de plus de sept mètres.

L'état d'urgence est déclaré

L'état d'urgence est déclaré
© liujunrong/123RF

La Première ministre Mercedes Aráoz a tout de même annoncé que l'état d'urgence sera déclaré dans les zones sinistrées pour faciliter la reconstruction immédiate de la région.