• Connexion
A la découverte de Catalina, l'île aux trésors de la République dominicaine
Publié le 05/06/2018 , Modifié le 06/06/2018

NatureRépublique dominicaine

Twitter Facebook 786 partages

Plus petite et moins touristique que sa voisine Saona, incontournable des excursions proposées par les voyagistes en République dominicaine, Catalina offre une palette de couleurs à ses visiteurs. Plage de rêve, eau limpide, balades dans les sentiers, farniente, activités nautiques, il y a de quoi s'occuper dans ce coin de paradis, la preuve en image !

  • Twitter
  • Facebook
  • Le ponton d'arrivée
    Le ponton d'arrivée
  • C'est une maison jaune, on y vient à pied...
    C'est une maison jaune, on y vient à pied...
  • Peintures naïves à gogo !
    Peintures naïves à gogo !
  • Cocotier à angle droit
    Cocotier à angle droit
  • C'est une maison rouge...
    C'est une maison rouge...
1

Il n'y a pas que l'île de Saona, bien que cette dernière soit très belle, à découvrir en République dominicaine. Une autre île, également située au large de Bayahibe, mais peu proposée par les voyagistes, mérite une excursion : Catalina ! Cette île se situe à 10 km au large de Bayahibe et à 45 minutes de bateau du port de La Romana. C'est une excursion prisée par les bateaux de croisière qui s'y arrêtent en provenance de La Romana. Les passagers profitent alors de ses plages paradisiaques, protégées par la barrière de corail. Les clients du Casa de Campo, un resort ultra complet à côté du village d'Altos de Chavon et labellisé Leading Hotel of The World, peuvent s'y rendre directement depuis la plage de l'hôtel, playa Minitas, qui dispose de ses propres bateaux. Comptez 45 minutes de trajet. L'île était connue des Indiens sous le nom de Labanea ou Toeya, avant d'être renommée Catalina par Christophe Colomb en 1494, en honneur de la fille de la reine Elizabeth de Castilla.

Au programme de la journée, baignade dans une eau cristalline, farniente sur le sable blanc et fin allongés sur des transats à l'ombre de palapas (pas besoin de payer, tous ces équipements de plage sont gracieusement à la disposition des vacanciers), pique-nique et grillade sur la plage, snorkeling, massage, kayak, banane boat, beach-volley, vous ne vous ennuierez pas sur cette île aux trésors ! Il serait dommage de rester sur votre transat, n'hésitez pas à explorer les environs, histoire d'admirer les petites maisons colorées (rouge, bleue, jaune, la verte est celle du commandant). Des vendeurs proposent de belles peintures d'art naïf. Pour profiter du panorama, vous pouvez emprunter un petit sentier écologique de 500 mètres de long offrant plusieurs points de vue, à la découverte de la faune et de la flore préservée de l'île, grâce à plusieurs panneaux explicatifs. Vous apprendrez ainsi qu'il n'y a pas d'animaux dangereux ou venimeux sur l'île, et les serpents que vous pourrez croiser sont d'inoffensives couleuvres.