• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Guide
    • Vol
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Hôtels
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Publié le 13/09/2021

#Ecotourisme #France

L'île Penotte : le quartier aux coquillages des Sables-d'Olonne

Amateurs de découvertes insolites ? Aux Sables-d'Olonne, l'île Penotte, zone piétonnière du centre-ville derrière le remblai, offre une balade atypique et haute en couleur qui ne laisse personne indifférent. Au fil des années, ce quartier est devenu un musée en plein air grâce au talent de Danièle Arnaud-Aubin. L'artiste sablaise n'a qu'un objectif : redonner vie à son quartier d'enfance en ornant les façades des maisons, les portes, le sol et même les plaques des rues. Ses oeuvres mettent en scène des animaux et des personnages fantastiques. Aujourd'hui, sa petite touche artistique plaît et les curieux se font nombreux dans les rues.

 

 

© Antoine Martineau

Caché dans le centre-ville des Sables-d'Olonne, à quelques mètres de la plage, le quartier emblématique de l'île Penotte se distingue par ses ruelles tarabiscotées et biscornues. On les appelle "venelles" et leurs noms sont plutôt étonnants : rue Trompeuse, rue des Bains, rue des Corderies. Au-delà des maisons charmantes et fleuries, des coquillages multicolores s'incrustent élégamment dans le décor de ce quartier. En effet, depuis 1997, l'artiste Danièle Arnaud-Aubin multiplie les fresques sur tous les murs de son quartier d'enfance. Petit à petit, elle a transformé le quartier de l'île Penotte en véritable musée à ciel ouvert. L'endroit hautement coloré est désormais considéré comme un incontournable en Vendée.

Mythologie et contes de fées

De frasque en fresque, Danièle Arnaud-Aubin, que les Sablais surnomment la "dame aux coquillages", redécore les moindres coins et recoins de ce quartier aux Sables-d'Olonne. Elle a collé pendant plus de 20 ans des milliers de coquillages pour créer des oeuvres incroyables sortis de contes de fées et de la mythologie grecque antique.

 

Voir cette publication sur Instagram

Week-end détente aux sables d'Olonne entre spa, restaurant, balades et repas d'anniversaire de la copine : bienvenue dans le club des 30 ?? #sabledolonne #olonne #ilepenotte #penotte #coquillagesetcrustacés #coquillages #weekend #spa #coteouest #atlantique #oceanatlantique #atlanticocean #vivelescopines #girlsweekend

Une publication partagée par Aurélie Sub (@aureliesubl) le

Sur les murs, on croise le chemin du dieu de la mer, Poséidon, puis d'Ulysse et les sirènes. Fleurs, rats, singes, voiliers ou chats ornent aussi les maisons et sont parfois bien cachés sur les toits ou les cadres de portes !
Pour réaliser ses oeuvres, l'artiste utilise différents coquillages : bigorneaux, huîtres, bulots, palourdes, coquille St-Jacques, moules, coquillages exotiques.

Le saviez-vous ?

Voir cette publication sur Instagram

Welcome to Ile de Penotte with its colorful seashell mosaics. Pure ocean art ???? . . . #seashells #iledepenotte #penotte #streetart #vendee

Une publication partagée par LoYoLa (@loyoladotcom) le

- Danièle Arnaud-Aubin trouve sa matière première sur les plages de Vendée, mais aussi dans le monde entier. Elle collabore avec le musée du coquillage des Sables-d'Olonne qui lui procure notamment des coquillages exotiques venant des Philippines.
- Durant la Révolution, ce quartier était connu sous le nom de "l'île Perdue". L'origine du nom "Penotte", apparu au XIXe siècle, est encore mystérieuse. Enfin, rappelons qu'il ne s'agit pas d'une île. On ne prend pas le bateau pour s'y rendre, contrairement à ce que l'on pourrait penser !

Autre article proposé par l'auteur