• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Ryanair : la cabine d'un Boeing enfumée juste après le décollage (vidéo)
Publié le 12/02/2020

SociétéRoumanie

Twitter Facebook 72 partages

Ryanair la compagnie low-cost est connue pour ses prix très bas, mais pour sa qualité. Les passagers de cette correspondance Bucarest - Londres ont été terrifiés par l'arrivée soudaine de fumées noires épaisses dans la cabine, en plein vol.

 

 
© weedezign/123rf

Le 21 janvier dernier, un avion de la compagnie Ryanair partait de Bucarest, en Roumanie, à destination de Londres, en Angleterre. Quelques minutes après le décollage, des fumées épaisses ont soudainement envahi la cabine. Les 169 passagers, et les membres de l'équipage se sont logiquement mis à paniquer. Certains se sont levés de leurs sièges pour savoir ce qui se passe, d'autres ont filmé la scène avec leur portable.

"C'était vraiment une expérience traumatisante, on ne voyait plus ce qui se passait deux rangées devant nous. C'était le chaos, l'équipage était silencieux. Nous n'avons même pas vu les masques à oxygène qui auraient normalement dû tomber. J'ai eu vraiment peur" a déclaré Cosmin Malureanu, un passager, sur ses réseaux sociaux.

Le Boeing 737-800 se trouvait déjà à plus de 1500 mètres d'altitude, des mesures d'urgence devaient être prises. Le pilote a été forcé de faire demi-tour à l'aéroport de Bucarest, pour atterrir en urgence. Aucun passager n'a été blessé, ils ont pu prendre un autre avion de la même compagnie pour la destination initiale quelques heures après. Sauf 29 d'entre eux qui n'ont pas souhaité reprendre un vol aussitôt.

« Le premier avion de réserve a dû être dégivré rapidement. C'est peut-être pour cette raison que le liquide de dégivrage est arrivé dans le système de climatisation » a expliqué Ryanair dans un communiqué, en s'excusant pour le retard et le stress occasionnés. Une enquête sera tout de même menée pour connaitre les causes de cet incident.