• Connexion
État d'urgence en Russie : des ours attaquent les passants
Publié le 19/02/2019

NatureRussie

Twitter Facebook 8790 partages

Une ville russe de l'Arctique subit une invasion d'ours polaires, des dizaines de prédateurs se sont imposés, obligeant le pays à être en état d'urgence dans l'archipel russe de la Nouvelle-Zemble dans l'Arctique. 50 ours polaires harcèlent les habitants pour trouver de la nourriture.

"Les gens ont peur, ils ont peur de sortir, la vie quotidienne est dans la tourmente, les parents craignent de laisser les enfants aller dans les écoles et les jardins d'enfants" , a déclaré le chef adjoint de l'administration locale, Aleksandr Minayev. Cela fait plusieurs semaines que des habitants de l'archipel russe de Nouvelle-Zemble dans l'Arctique doivent faire face à une invasion d'ours polaires, cherchant à manger.

La ville de Belushya Guba semble être la plus touchée par le problème des ours polaires, avec au moins 52 spécimens errant dans les environs. Une série de vidéos est apparue en ligne montrant ces prédateurs poilus se promenant dans les rues enneigées, fouillant dans les poubelles et essayant même d'envahir leurs maisons.

Une invasion dangereuse

Une invasion dangereuse
© André Gilden / 123RF

Alors que les ours polaires ne chassent pas normalement les humains et préfèrent s'attaquer à divers mammifères marins, une rencontre rapprochée avec les Hommes peut entraîner des blessures graves ou la mort.

Pour repousser les bêtes, Belushya Guba a déjà érigé des clôtures et a essayé de faire fuir les prédateurs avec des véhicules et des coups de semonce. Certains ours, cependant, semblent vouloir rester dans la ville malgré tous les efforts de l'homme.
L'administration a demandé à l'organe de surveillance national de la protection de la nature l'autorisation de tirer et de tuer les ours les plus chahuteurs, mais sa demande a été rejetée (sachant que cette espèce est en danger).