• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Que reste-t-il du Moyen Age à Paris ?
Publié le 07/01/2021

CultureFrance

Twitter Facebook 182 partages

Si beaucoup de monuments et édifices du Moyen-Age ont disparu de la capitale, remplacés sous le second Empire par les travaux haussmanniens, il reste néanmoins quelques vestiges de cette époque, celle où Paris se concentrait principalement autour de l'île de la Cité. Passionnés d'Histoire ou simples curieux, suivez-nous à travers les quelques constructions du Moyen-Age encore visibles à Paris.

© olgacov/123RF

La Cathédrale Notre-Dame de Paris

Impossible de ne pas débuter cette plongée dans l'époque médiévale par l'un des monuments les plus emblématiques de Paris : la cathédrale Notre-Dame. Construite au XIIe siècle sous le règne de Louis VII, elle est le symbole de l'île de la Cité, l'antique berceau de la ville.
Admirée à travers le monde entier, ce chef d'oeuvre de l'art gothique est classé à l'Unesco depuis 1991. Malheureusement en avril 2019, un grave incendie détruit la flèche construite sous Viollet-le-Duc au XIXe siècle, ainsi que la charpente du XIIIe siècle.

© elec/123RF

La Sainte Chapelle

C'est le roi Louis IX (Saint Louis) qui fit construire la Sainte Chapelle sur l'île de la Cité, au coeur de son palais royal, afin d'abriter les reliques du Christ achetées à Constantinople. Sa construction ne dura que 6 ans (de 1242 à 1248), une prouesse pour l'époque surtout quand on voit la beauté de ses milliers de vitraux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Noslave__Ely e Maik_Travel (@noslavebrand_travel)

La Conciergerie

Autrefois résidence des rois de France puis prison lors de la Révolution française (c'est ici que Marie Antoinette passa ses derniers jours avant d'être guillotinée), la Conciergerie est l'un des derniers vestiges de l'ancien Palais de la Cité transformé en musée.
Dans cet imposant monument, situé au bord de la Seine, ne restent que les cuisines, la salle des Gardes et la salle des Gens d'armes de l'époque médiévale.

© Mrced1/123RF

L'Hôtel de Cluny

Dans le 5e arrondissement de Paris, au c?ur du Quartier Latin, se trouve l'Hôtel de Cluny, l'ancien lieu de résidence des abbés de l'ordre de Cluny et hôtel particulier datant de la fin du XVe siècle. Avec son architecture gothique flamboyante, c'est l'une des visites les plus insolites de la capitale, surtout qu'il abrite depuis 1843 le Musée national du Moyen Age. La tapisserie de La Dame à la licorne, les vitraux de la Sainte Chapelle, sont quelques-unes des oeuvres exposées dans ce musée qui abrite également les vestiges antiques des thermes de Lutèce.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Musée de Cluny (@museecluny)

La Tour Saint-Jacques

Ce clocher gothique haut de 50 mètres est le dernier vestige de l'ancienne église Saint Jacques la Boucherie, édifiée entre 1509 et 1523 et détruite en 1797.
Planté au milieu d'un square dans le 4e arrondissement de Paris, l'édifice surmonté de gargouilles et de nombreuses statues de saints, est connu pour être le point de départ des pèlerinages vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

© boggy22/123RF

La Tour Jean-sans-Peur

Située dans le 2e arrondissement de Paris, la tour Jean-sans-Peur est l'unique vestige du palais des ducs de Bourgogne datant du XVe siècle et aujourd'hui disparu.
Cette tour médiévale, qui servait à la fois de donjon et d'escalier de service, est ouverte au public, qui peut découvrir lors de visites guidées la salle du trône de Jean-sans-Peur, et une reconstitution des plus anciennes latrines de Paris.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par BB (@bbgoodwater)

L'enceinte de Philippe-Auguste

Construite de 1190 à 1215 par le roi Philippe Auguste avant son départ pour la croisade, cette muraille fortifiée de 5,1 km et 9 m de haut, a entouré Paris pendant près de deux siècles afin de protéger la ville des attaques.
Si depuis l'enceinte s'est quasiment effacée, on peut encore voir certaines portions de muraille rue des Jardins Saint-Paul dans le Marais, rue de Clovis ou encore rue du Louvre.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 30" in Paris (@30inparis)

Les maisons à colombages

Seules deux maisons à colombages ont résisté aux travaux gigantesques de l'architecte Haussmann, qui transforma le visage de Paris entre 1853 et 1870. Elles se trouvent au 11 et 13 rue François Miron dans le 4e arrondissement et ont conservé leur façade à colombages typique du Moyen-Age et leurs vieilles enseignes : maison à l'enseigne du Mouton et maison à l'enseigne du Faucheur.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris la douce (@paris.la.douce)