• Connexion
Poutine souhaite passer au visa électronique
Publié le 19/02/2019 230 partages

PolitiqueRussie

Twitter Facebook 230 partages

Le 6 février dernier, le président russe Vladimir Poutine a annoncé lors d'une séance plénière du 11ème forum "Business Russia" vouloir alléger les visas. Il souhaite étendre la politique d'entrée sans visa à court terme en Russie pour les voyageurs étrangers et développer une nouvelle expérience : le visa électronique.

 

 
© fotovlad/123RF

Vladimir Poutine a déclaré le 6 février 2019 à Moscou, qu'il était nécessaire d'étendre la politique de l'entrée sans visa à court terme en Russie pour les voyageurs étrangers et de développer l'utilisation du visa électronique.

Ce concept s'est développé dans plusieurs pays du monde notamment en Australie, au Canada ou encore au Gabon. Le but étant de permettre aux voyageurs de faire la demande de visa en ligne. Le grand point positif : le délai de délivrance plus court.

De courts séjours sans visa

Vladimir Poutine est revenu sur un point : celui concernant les touristes internationaux. Ils peuvent depuis un certain temps rester à Saint-Pétersbourg jusqu'à trois jours sans disposer de visa. Cette disposition devrait s'étendre jusqu'à l'Extrême-Orient russe ainsi qu'à d'autres régions.

Vers une direction électronique

Pour le président il faut mettre en place la délivrance des visas en électronique. "Nous devons passer à une utilisation plus large du visa électronique. Il faut aller dans cette direction, c'est évident".

Le gouvernement russe travaille depuis quelques temps sur ce projet d'expansion du e-Visa, actuellement accessible à seulement 18 pays. La Russie poursuivra ses efforts pour simplifier les restrictions liées aux formalités visas mais cela se fera avec précaution et progressivement.

Sur le chemin du succès ?

Poutine a rappelé le véritable succès de l'organisation de la dernière Coupe du Monde de football et de son entrée sans visa grâce au Fan ID mais que bon nombre d'étrangers étaient venus en Russie sous l'apparence de supporters afin de pénétrer dans les états voisins et notamment dans les pays de l'Union européenne.

De plus en plus de villes et régions sont accessibles sans visa ou par visa électronique. Il faut attendre quelques mois encore pour avoir plus d'informations.