Publié le 23/05/2022

#Nature #France

Entre désert lunaire et lame rocheuse, promenade dans l'incroyable Géoparc de Haute-Provence

Aux alentours de Digne les Bains, le Géoparc de Haute-Provence témoigne par ses roches et ses terres d'un passé datant de plus de 300 millions d'années à une époque où la mer, aujourd'hui disparue, avait élu domicile. La réserve naturelle de Haute Provence a été la première à porter le label Géoparc de l'Unesco en 2000. Dalles d'ammonites, désert lunaire, lame rocheuse, tour d'horizon des plus beaux paysages à voir.

La Lame de Facibelle dans le Géoparc de Haute-Provence - © Jean-Baptiste Kucharski / Shutterstock

Qu'est-ce qu'un géoparc ?

Les géoparcs mondiaux de l'UNESCO sont des zones naturelles, connues pour posséder des richesses géologiques que cette institution se charge de préserver et valoriser. Aujourd'hui, on compte 147 géoparcs dans le monde dont 7 en France. Le Géoparc de Haute Provence est le premier à porter ce label en 2000 pour son décor à couper le souffle !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Genevieve Codou.David (@daphnemeze)

Une réserve naturelle géologique époustouflante

Le Géoparc de Haute Provence est un lieu d'exception qui raconte l'histoire de la terre, entre mer, ruisseaux, cascades et vallées, depuis 300 millions d'années. Il s'étend sur 58 communes, l'équivalent de 1989km². A Digne-les-Bains, le Musée Promenade permet de comprendre la géologie locale avant d'entamer une randonner vers les différents sites de la réserve naturelle. Au détour d'un sentier, les touristes peuvent découvrir des roches aux formes surprenantes, des empreintes de pattes d'oiseaux datant d'au moins 20 millions d'année ou encore le désert lunaire des Terres Noires.


Ce géoparc est une source d'inspiration pour un bon nombre d'artistes comme Joan Fontcuberta ou Andy Goldsworthy. Il compte plus de 100 œuvres d'art à retrouver sur le chemin d'une promenade.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Land Art (@the_land_art)

    Les sites naturels à ne pas manquer
  • La Dalle aux ammonites est un site remarquable qui prend la forme d'une strate rocheuse comptant une nombre important d'ammonites fossilisées. S'étendant sur 320m², elle contient près de 1550 ammonites qui peuvent faire jusqu'à 70cm de diamètre.
  • L'ichtyosaure de la Robine appartient à la liste des 18 sites classés en réserve naturelle nationale géologique. Il s'agit du squelette d'un reptile, datant de 180 millions d'années, qui vivait dans la mer de Jurassique.
  • Le Vélodrome d'Esclangon, au coeur de la vallée du Bès, offre un panorama magnifique sur des reliefs aux formes époustouflantes, on peut y apercevoir la Lame de Facibelle, une lame rocheuse qui transperce la végétation de la vallée et s'élance vers le ciel.
  • Les Clues de Barles, des passages très étroits, permettent des randonnées exceptionnelles pour contempler des formes rocheuses surprenantes, la lame de Facibelle ou la chapelle orthodoxe de Saint-Jean.

Où dormir près du géoparc ?


Situé à Digne-les-Bains, les chambres d'hôtes, Les Terrasses de la Bonnette offre tout le confort nécessaire après une balade dans le géoparc de Haute-Provence. L'extérieur bénéficie d'une piscine et d'une vue sur les montagnes pour une déconnexion totale assurée.

Les Terrasses de la Bonnette

Les Terrasses de la Bonnette

La vue depuis l'extérieur des Terrasses de la Bonnette - © Les Terrasses de la Bonnette / Booking.com

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données