Bali : Plongée au milieu d'une mer de déchets
Publié le 12/03/2018 1253 partages

EnvironnementIndonésie

Twitter Facebook 1253 partages

L'Indonésie est le deuxième pays le plus pollueur du monde. La preuve ? La vidéo d'un plongeur américain nageant au milieu des déchets à Bali. Le plastique remplace les poissons dans ce paradis tropical. La vidéo a interpellé Internet tant on y voit bouteilles, emballages ou encore paillettes flotter à la surface de l'océan. Une catastrophe écologique mais aussi humaine : ces détritus ont un impact sur la santé des habitants et des touristes.

Le 3 mars dernier, Rich Horner a sorti sa caméra pour filmer sa plongée dans les eaux turquoise de Bali, en Indonésie. Il avait choisi le Manta Point, un lieu d'observation des raies Manta. Problème : ce jour-là, les poissons avaient été remplacés par du plastique. Le plongeur avance à travers une mer de déchets : bouteilles, paillettes, emballages?

A son retour sur la terre ferme, il a uploadé la vidéo pour que le monde entier voit ce désastre écologique. En description de sa vidéo (postée sur Facebook) on peut lire : « Les courants de l'océan nous ont apporté un beau cadeau avec des méduses, planctons, feuilles, branches, palmes, tiges, etc... Oh, et du plastique ». Une surprise dont l'environnement se serait bien passé ! On voit tout de même une raie Manta sur la vidéo et on se demande ce qu'elle fait encore là, à nager parmi les détritus.

La vidéo qui montre l'ampleur de la pollution

L'Indonésie est le deuxième pays le plus pollueur après la Chine. Cela s'explique par la taille de sa population, 261.1 millions d'habitants, mais aussi par son activité touristique. Les visiteurs et les grands complexes hôteliers engendrent une quantité astronomique de déchets. La vidéo ne fait que mettre en exergue ce problème.

Cette catastrophe va avoir de nombreuses conséquences

Cette catastrophe va avoir de nombreuses conséquences
© spacemica/123RF

Cette vague de détritus aura bien entendu un impact sur l'environnement mais aussi sur l'Homme. D'un point de vue esthétique, les déchets gâchent le paysage pourtant paradisiaque. Mais le plus dangereux est que les poissons avalent des petits bouts de plastique. Or, ces poissons vont être pêchés puis consommés, transmettant ce plastique. Selon les spécialistes, cela pourrait avoir des conséquences sur notre santé comme la hausse du nombre de cancers. Donc si nous ne réduisons pas le nombre de nos déchets en voyage pour la planète, faisons-le au moins pour nous !