• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Plongée dans l'histoire de 5 célèbres épaves de guerre
Publié le 29/11/2020

Culture

Twitter Facebook 68 partages

Les fonds marins abritant des épaves sont des paradis d'amateurs de plongée. Ces refuges de la biodiversité aquatique offrent des spectacles inoubliables à chaque exploration. Bon nombre de bateaux reposants au fond de l'océan date des années de guerre. Et si on mettait le cap vers le passé afin de découvrir quelques secrets bien gardés de ces célèbres navires chargés d'histoire ?

Le Président Coolidge l'épave mythique du Vanuatu

Bateau luxueux construit en 1931 à des fins commerciales, il doit son nom au président américain Calvin Coolidge. De grands moyens ont été investis afin que le paquebot de 200 m de long soit doté d'équipements tendances de l'époque. Cependant, en 1940 une nouvelle mission lui est confiée : évacuer les blessés de guerre américains. En 1942, l'armée le transforme en navire de guerre, il fait partie de l'armement jusqu'à son naufrage (causé par des engins explosifs) le 26 octobre de la même année. Le Président Coolidge coula au bout d'1h30 en emportant avec lui deux hommes. S'agissant de la plus grande épave que l'on peut explorer au monde, elle est très prisée des plongeurs qui peuvent l'explorer à 70 m de profondeur. Elle est l'épave la mieux conservée de la seconde guerre mondiale et le pensionnat d'une magnifique vie marine.

USS Arizona le mémorial incontournable d'Hawaï

L'USS Arizona classé monument historique national, faisait partie de la plus grande base navale américaine depuis le 17 octobre 1916. Le navire de guerre a sombré lors de l'attaque de Pearl Harbor. Sur les 2400 Américains ayant péri lors de l'attaque, 1177 étaient à son bord. Même s'il continue de perdre du carburant 79 ans après avoir coulé, la vie marine s'y est installé, composée de milliers d'espèces de coquillages, poissons et tortues. Une petite partie de l'épave reste visible à la surface et sa coque sert de mémorial. Des études ont établi que la structure métallique du bâtiment ne s'effondrerait pas avant 600 ou 800 ans, nous laissant largement le temps de la découvrir.

© Malgorzata Litkowska/123RF

Le Britannic au large de l'île de Kéa en Grèce

Dans la série de classe Olympic, il a eu l'Olympic, le Titanic et le Britannic construit de 1911 à 1915. Initialement prévu pour des voyages commerciaux (qu'il ne fera jamais), il fut finalement transformé en navire hôpital de l'armée britannique lors de la première guerre mondiale. Le 21 novembre 1916 aux alentours de 8h30, il heurte une mine allemande et coule en 55 minutes au large de l'île cycladique de Kéa. Sur les 1125 personnes qu'il transporte, 21 membres de l'équipage et 9 officiers périssent lors de ce naufrage. En 1975, l'explorateur Jacques-Yves Cousteau localise l'épave à 120 m de profondeur sur le flanc droit et y pénètre en 1976. C'est la plus grande épave du monde devenu au fil du temps un géant récif artificiel, habitat des végétaux et animaux aquatiques.

USAT Liberty à Tulamben, le spot de plongée au nord-est de Bali

Construit en 1918 par la Fédéral Shipbuilding, l'USAT Liberty est utilisé par l'armée américaine lors des deux guerres mondiales. En 1942 lors d'une mission, il reçoit des torpilles d'un sous-marin japonais sur les côtes de Lombok et sombre à Tulamben sur la rive-est de Bali. Facile d'accès (30 m du rivage), ses ruines restent une attraction touristique majeure des plongeurs venus de tout horizon. 70 ans après son naufrage, la faune et la flore ont élu domicile dans ses compartiments.

© mihtiander/123RF

Fujikawa Maru la flotte fantôme de Truk Lagoon en Micronésie

Le Fujikawa Maru était l'un des cargo armé des troupes japonaises lors de la seconde guerre mondiale. Après avoir été plusieurs fois bombardée et réparée en 1943, elle finit par couler le 18 février aux environs de 7h15 sous les torpilles et bombardements de l'armée américaine. Le navire repose sur le fond sablonneux du Truk Lagoon en Micronésie dans une zone où les eaux sont toujours calmes. L'épave est recouverte de nombreux artefacts de guerre, de coraux et éponges multicolores. Facile d'accès, elle est très appréciée des plongeurs quelque soit leur niveau de pratique.