• Connexion
Phénomène rare : ce lundi 11 novembre, Mercure va passer devant le Soleil
Publié le 09/11/2019

InsoliteFrance

Twitter Facebook 25762 partages

C'est un spectacle qui s'annonce passionnant. Lundi 11 novembre, la plus petite planète du système solaire tentera de s'interposer entre notre planète et le Soleil. Un phénomène rare qui ne se reproduira pas avant 2032.

 

 
© nasaimages/123RF

 

À vos télescopes ! Lundi, un phénomène astronomique s'apprête à secouer la Terre. Mercure, la plus petite planète du système solaire, va venir se glisser entre notre planète et le Soleil. À ce moment précis, le soleil sera si lumineux et Mercure si petite sur le disque solaire qu'il sera impossible de distinguer la planète avec des lunettes d'éclipses.

L'évènement sera observable partout sur Terre mais seuls les habitants de l'Est de l'Amérique du Nord, d'Amérique du Sud, de l'Extrême Ouest de l'Afrique, d'Australie et d'Asie (sauf à l'ouest) pourront l'apprécier dans son intégralité. Dans les autres régions du monde, le phénomène ne sera visible que partiellement, mais le spectacle devrait tout de même être grandiose.

En France, c'est à 13 h 15 que l'événement débutera. Selon les régions, il pourra être observé jusqu'entre 16 h 48 et 17 h 32. Sur son site internet, l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) propose un tableau avec les horaires du passage de Mercure selon les villes.

Prochain passage en 2032

Sur son site Internet, l'Observatoire de Paris précise que l'utilisation d'un télescope muni d'un filtre protecteur est recommandé. Celui-ci doit être obligatoirement muni d'un filtre solaire de densité 5 de type "mylar", afin d'éviter tout accident ophtalmique irréversible. L'observatoire rappelle également qu'il est important de ne jamais regarder le Soleil sans protection, afin d'éviter les lésions oculaires graves.

En Île-de-France, ceux ne disposant pas d'un équipement adéquat pourront se rendre sur le site de Meudon (92) de l'Observatoire de Paris. Des télescopes mobiles, dotés de filtres spéciaux, seront mis à la disposition du public. L'Observatoire proposera également une retransmission avec un léger différé sur son site internet. Le site de l'Association française d'astronomie (AFA), recense lui les événements organisés autour de ce phénomène dans les régions.

Le passage de Mercure devant le Soleil est d'autant plus exceptionnel qu'il n'a lieu qu'une dizaine de fois par siècle. Le phénomène s'était produit pour la dernière fois le 9 mai 2016, et ne se reproduira pas selon les scientifiques avant 2032.