• Connexion
Au Pérou, les véhicules touristiques ne pourront plus emprunter cette route
Publié le 10/01/2018

EconomiePérou

Twitter Facebook

Le 2 janvier, au Pérou, un car percute violemment un camion et termine sa course au fond d'un ravin. Bilan : plus de 50 morts. Le président souhaite fermer cette route, jugée comme très dangereuse, définitivement.

Après un accident de car, ayant causé la mort de plus de 50 personnes le 2 janvier dernier, que le ministre des transports péruvien, Bruno Giuffra a pris cette décision : la route de Pasamayo doit être interdites aux véhicules de tourisme.

Cette route, réputée comme extrêmement dangereuse, se situe à 45 km au nord de la capitale du Pérou, Lima. C'est au niveau du « virage du diable » que le car a percuté un camion et est tombé dans un ravin d'une profondeur de plus de cent mètres.

Péage sur la Panamericana

Péage sur la Panamericana
123RF

Désormais, les transports de touristes devront emprunter la Panamericana. Le président, Pedro Pablo Kuczynski, souhaite même étudier la possibilité d'extension de la route avec une troisième voie, dans le but de fermer définitivement la route au-dessus de Pasamayo.