• Connexion
Le plus grand site de sacrifice d'enfants découvert au Pérou
Publié le 10/09/2019

CulturePérou

Twitter Facebook 272 partages

Des archéologues ont découvert le plus grand site de sacrifices rituels de l'Amérique précolombienne, sur la côte nord-ouest du Pérou. Plus de 200 enfants sacrifiés à l'époque de la civilisation Chimu, dont l'objectif était, en les tuant, d'apaiser la colère divine.

Pas moins de 227 enfants sacrifiés, selon les rites d'une culture précolombienne, la civilisation Chimu, qui a connu son apogée entre 900 et 1450. C'est une équipe d'archéologues qui a fait la découverte de ce site, sur la côte nord-ouest du Pérou, suite à des recherches commencées en 2018. Il serait, à ce jour, le plus grand site de sacrifice rituel d'enfants dans le pays.

Un site découvert bien avant, en 2011

Un site découvert bien avant, en 2011
©Mark Green/123RF

Les fouilles ont commencé à Pampa la Cruz, à 700 kilomètres de Lima, et plus précisément à Huanchaco. Là, les archéologues découvrent 56 corps d'enfants. Non loin, à Huanchaquito, ils trouvent cette fois 140 corps d'enfants mais également 200 lamas. Sur certains des enfants, cheveux, bijoux et même de la peau sont encore présents.

Ces sacrifices d'enfants étaient faits pour calmer la colère des dieux, qui pensaient que la civilisation Chimu était responsable de toutes les catastrophes naturelles. Cette civilisation, renversée par la suite par l'Empire Inca, voit sa fin en 1475. Cinquante ans plus tard, les premiers conquistadors débarquaient dans cette région du Pérou.