Il fait le tour de l'Europe et en profite pour récupérer 1 tonne de déchet sur son passage

EnvironnementFrance

Twitter Facebook Google+ 241 partages

C'est bien connu, plus il y a de touristes dans un lieu précis, plus il subit les méfaits de cette surpopulation. Souvent, après les grandes vacances, les lieux les plus touristiques deviennent sals, couverts de déchets en tout genre comme des bouteilles en plastique, des emballages en carton ou encore des mégots de cigarette. Si pour certains lieux paradisiaques, il est impossible de revenir en arrière, heureusement que ce vendéen est là pour arranger la situation.

Il se nomme Landry Routhiau et a décidé de parcourir l'Europe à la recherche des détritus laissés sur place par les touristes afin de rendre à la nature sa beauté exceptionnelle. Vous l'aurez compris, son but : récupérer tous les déchets qu'il croisera sur son chemin. Et c'est un long chemin qu'il va parcourir puisque le voilà parti pour faire le tour de l'Europe.

Son « Road Trip écologique » va durer 10 mois. Il devient alors un « ébou-tripeur ». Et Landry ne fait pas les choses à moitié, puisqu'il décide de quitter son travail d'ingénieur mécanique pour se consacrer exclusivement à la lutte contre la pollution. Prendre conscience de la trace que nous laissons sur Terre lui a fait comme un électrochoc. Il crée alors l'association « Un voyage pour la planète ». Cette association a pour but d'informer et de sensibiliser le public à l'écologie et de voir ce qu'il se de l'autre côté de nos frontières en matière de sauvegarde naturelle.

Il faut réagir, et vite !

Il faut réagir, et vite !
© kotangens/123RF

Son premier terrain de jeu ? L'Europe. Et le constat est rapide et bien triste. Nos chers pays voisins, comme la Pologne, ou la Roumanie, sont plus mal lotis que nous en termes de propreté et de préservation naturelle. C'est à ce moment-là qu'il commence sa collecte de déchet sur la chaussée, dans les parcs, sur les trottoirs ou sur les plages. Et le résultat est choquant.

En 10 mois de voyage à travers l'Europe, soit 24 000 kilomètres, il ramasse 1 tonne de déchets et plus de 10 000 mégots.

Vous aimerez également :

10 gestes à adopter en vacances pour préserver nos belles plages
Les fonds marins sont réellement en danger

0 J'aime 0 J'aime pas
Publié le 17/08/2017 241 partages
Twitter Facebook Google+