• Connexion
Les passagers d'un vol Zante-Londres bloqués 3 heures à plus de 40 degrés
Publié le 07/07/2018 2 partages

TransportGrèce

Twitter Facebook 2 partages

Les passagers du vol MH1805 ont vécu un véritable enfer ce 1er juillet. Alors qu'ils devaient se rendre à Londres depuis l'île de Zante, ces derniers sont restés bloqués durant trois heures dans un avion de la compagnie Thomas Cook Airlines, exposé plein soleil et sans air conditionné. Malaises, vomissements, et crises de panique, le confort et la sécurité des 214 voyageurs, dont certaines femmes enceintes et nourrissons, n'était pas assurée. Le thermomètre aurait affiché jusqu'à 48 degrés dans le fond de l'appareil selon les informations du journal britannique The Sun.

Ces 214 vacanciers devaient retrouver l'aéroport de Londres-Stansted sur les coups de 14 heures, mais un imprévu a changé leur programme, bloqués sur le tarmac de l'aéroport grec de Zante en plein cagnard. Alors que le ravitaillement de l'appareil en carburant a été annoncé comme cause du retard, la compagnie a un peu plus tard évoqué un problème technique lié à l'air conditionné.

Une situation qui a rapidement mal tourné. Tandis que le personnel de bord de Thomas Cook assurait que l'avion décollait incessamment sous peu, le vol a finalement été annulé au bout de trois heures. Les voyageurs ont dû passer la nuit dans des chambres d'hôtel au compte de la compagnie.

Les passagers ont patientés trois heures en pleine fournaise

Les passagers ont patientés trois heures en pleine fournaise
© russell102/123RF

Une situation jugée inacceptable par les passagers, certains faisant état du refus du personnel de fournir des boissons fraîches, une information démentie par la compagnie. Les chambres d'hôtel fournies ont été décrites comme insalubres.

La compagnie anglaise a reconnue dans un communiqué « qu'elle aurait dû débarquer les voyageurs beaucoup plus tôt » et s'est excusée « pour l'inconfort ressenti par ses clients ».

Certains passagers ont filmé leur calvaire