Les deux ours défendus par Rémi Gaillard vont être déplacés !
Publié le 25/09/2018 1831 partages

NatureFrance

Twitter Facebook 1831 partages

Victoire ! Rémi Gaillard et de nombreuses associations de défense des animaux bataillaient depuis plusieurs jours afin de faire déplacer les deux ours du zoo Fort-Mardyck de Dunkerque. C'est désormais chose faite, enfin presque. Le maire de Dunkerque et propriétaire du zoo, a été alpagué par l'humoriste ainsi que le réalisateur Jean-Jacques Annaud qui avait fait tourner l'ours Kiwi dans un de ses films. Après de multiples tentatives, décision à été prise de faire déménager les deux ours de l'enclos dans un nouvel espace de 30 hectares.

Après des jours de forte mobilisation sur les réseaux sociaux, Rémi Gaillard, l'humoriste qui fait n'importe quoi pour devenir n'importe qui, a réussi l'un de ses plus beaux coups. Tandis qu'il bataillait aux côtés de nombreuses associations pour faire déplacer deux ours du zoo de Dunkerque, le maire de la ville et propriétaire a finalement répondu positivement. Le montpelliérain avait notamment fait appel à Jean-Jacques Annaud, le réalisateur star qui avait fait tourner l'un des deux ours, Kiwi, dans son film « l' Ours ». À l'aide de plusieurs vidéos des animaux tournant en rond dans leur enclos, les conditions de vies des deux ursidés avait été montrées au grand public. Avec une ironie toute particulière, le message ne laissait aucun doute sur les intentions finales de l'humoriste : « Kiwi, la star de votre film, continue de tourner? mais en rond. Elle se fait chier quoi ! On fait quoi maintenant ? ».

Par la suite, plusieurs associations se sont donc associées à l'humoriste et ont pointé du doigt les conditions d'hébergement des deux animaux dans le parc zoologique. D'après des professionnels, joints par Rémi Gaillard, les deux ours montrent des signes de mal-être en se cognant à répétition sur les paroies vitrées de leur enclos. Les responsables du parc zoologique se sont défendus en citant le rapport de service de la santé de protection des animaux datant de 2016 : « La surveillance des soigneurs et leur réactivité ainsi que les enrichissements (de l'enclos) retenus permettent de considérer que les ours sont hébergés dans des conditions conformes aux prescriptions. » Reste à savoir si ces prescriptions sont elles-mêmes adéquates.

Un ours brun dans un environnement non naturel

Un ours brun dans un environnement non naturel
©photoroman/123RF

Pour le plus grand bonheur de tous, la communauté urbaine de Dunkerque (CUD), propriétaire du zoo, a déclaré dans un communiqué que les deux animaux allaient être transférés au parc animalier de Zoodyssée dès juin 2019. Le parc situé aux abords de la ville de Niort, dans les Deux-Sèvres, offrira aux deux mastodontes un espace de 30 hectares contre seulement 550 m² actuellement.