• Connexion
Les règles d'or à connaître pour réussir son voyage au Vietnam
Publié le 19/08/2019 55 partages

SociétéVietnam

Twitter Facebook 55 partages

Pas facile de se lancer dans l'organisation d'un voyage au Viêtnam. Ce pays fascine aussi bien pour ses paysages que pour sa culture, mais le visiter mérite un minimum d'anticipation. Nous allons vous donner quelques astuces et quelques clefs afin de préparer au mieux votre périple. Une fois sur place, il ne vous restera plus qu'à apprécier et découvrir toute la beauté du Viêtnam en toute sérénité.

  • Twitter
  • Facebook
  • 1. Choisir la saison
    1. Choisir la saison

    Les pays du Mékong font face à un phénomène climatique qui rythme la vie quotidienne des habitants et aussi des voyageurs, j'ai nommé la mousson. Le Viêtnam connaît, à cette période, une saison des pluies importante, allant de mai à septembre - octobre. Il est donc recommandé de se rendre dans le pays en dehors de cette période. Le moment le plus propice pour découvrir le Viêtnam est mars - avril.

  • 2. Se munir d'un visa, ou pas ?
    2. Se munir d'un visa, ou pas ?

    Comme indiqué sur le site de France Diplomatie, "depuis le 1er juillet 2018, les ressortissants français sont dispensés de visa pour un séjour n'excédant pas 15 jours (jours d'entrée et de sortie inclus)". Cependant, pour les voyageurs voulant rester plus longtemps sur le territoire vietnamien, ou qui souhaitent sortir du pays pour visiter les pays voisins par exemple, un visa est obligatoire. La demande de visa s'effectue auprès de l'ambassade du Viêtnam à Paris. La date d'expiration du passeport français ne doit pas être inférieure à six mois à la fin de validité du visa ou du séjour au Viêtnam.

  • 3. Savoir combien de temps rester sur place
    3. Savoir combien de temps rester sur place

    Il y tellement de beaux paysages à voir au Viêtnam, qu'il est conseillé de s'y rentre entre 2 et 3 semaines pour eux qui souhaitent se déplacer au cœur du pays. Villes, nature, côtes, gastronomie, tradition... Ce serait dommage de ne pas rester assez longtemps pour tout découvrir.

  • 4. Prévoir son budget
    4. Prévoir son budget

    Le plus cher lors d'un séjour au Viêtnam reste les billets d'avion. En fonction de la saisonnalité, il faudra compter entre 600 et 1 200 euros l'aller - retour. Mais une fois sur place, le coût de la vie n'est pas très élevé. Les baroudeurs pourront vivre avec 20 ou 30 euros/jours, en comptant la nourriture, la nuit en auberge de jeunesse et les déplacements en transport en commun, ou en louant un scooter. Ceux qui ont un budget plus important pourront se faire plaisir dans des établissements haut de gamme.

  • 5. Établir un itinéraire
    5. Établir un itinéraire

    Aller là où le vent nous porte. Cela peut sembler poétique et ressembler au voyage parfait, mais la vie ne ressemble pas au livre "Sur la Route" de Kerouac, désolé. Pour profiter au mieux de son séjour, il vaut mieux prévoir un minimum ses déplacements. Surtout que le Viêtnam est un pays vaste. Il sera certainement nécessaire de réserver des vols internes pour rejoindre de nouvelles contrées. Réfléchissez aux différentes étapes que vous aimeriez réaliser. De plus, cela vous donnera une idée du temps que vous passerez dans les différents sites touristiques.

1

Il se pourrait que ce voyage soit le plus marquant de votre vie. Le Viêtnam est un pays fascinant qui lie paysages somptueux, traditions, croyances et beauté architecturales. En plus de ça, la population a la réputation d'être extrêmement chaleureuse. Mais découvrir le Viêtnam ne s'improvise pas. Ce type de voyage, sur un autre continent, nécessite un minimum de préparation. Sans ça, vous risquez d'avoir quelques mauvaises surprises sur place. Voici donc quelques conseils pour réussir à merveille votre voyage au Viêtnam.

Du visa, à l'assurance voyage, en passant par quelques recommandations d'activités, vous trouverez dans ce top, les règles d'or pour organiser votre voyage. En respectant cette liste, vous n'aurez plus à vous soucier des imprévus à venir. À vous la découverte de la baie d'Halong, d'Hanoi, d'Hô Chi Minh-Ville ou encore de la gastronomie locale. Cela ne fait aucun doute, vous reviendrez changé de ce périple.