• Connexion
Oceanix City : l'ONU élabore une ville flottante pour les réfugiés climatiques
Publié le 21/04/2019

InsoliteEtats-Unis

Twitter Facebook 133 partages

Face au réchauffement climatique qui menace nos côtes, l'ONU a présenté un nouveau projet de ville flottante autonome. Voici Oceanix City, une ville que l'on croirait sortie tout droit d'un film de science-fiction mais qui pourrait être notre futur habitat.

 

 
© OCEANIX/BIG-Bjarke Ingels Group

Aujourd'hui le constat est clair, si rien n'est fait pour ralentir le réchauffement climatique et la fonte des glaces, un grand nombre de la population mondiale sera menacé par la montée des eaux et les habitants des côtes deviendront réfugiés climatiques. Même si l'accord de Paris tient pour objectif de limiter la température mondiale à 1,5 degré, un rapport de 2018 du GIEC explique que ces températures pourront être atteintes dès 2030 et le niveau de l'eau augmenterait de 77 cm d'ici 2100.

Face à cette situation alarmante, ONU-Habitat, une agence spécialisée de l'ONU pour les établissements humains et le développement urbain durable, a présenté un projet de ville flottante nommée Oceanix City, élaboré par la start-up Oceanix et le cabinet d'architectes BIG.

 

 
© OCEANIX/BIG-Bjarke Ingels Group

Ayant la capacité de flotter sur l'eau, cette ville a pour objectif de résister à toutes catastrophes naturelles, même les ouragans et les tsunamis. Elle est composée de plateformes hexagonales, de plus de 15 000 mètres carrés, amarrées au fond de l'océan, à environ 1,5 km des villes côtières. Ces plateformes sont elle-même faites de six hexagones, chacun d'entre eux 300 personnes pour former une ville de 10 800 habitants.

En plus de contrer les tempêtes, elle doit être aussi capable d'être autosuffisante. Récupération d'eau de pluie, dessalement de l'eau de mer, élevages marins, recyclage... Tout est prévu pour que la ville soit autonome sur sa production d'énergie, de nourriture et d'eau. La voiture sera proscrite, les trajets pourront se faire en vélo ou bateaux électriques et les livraisons seront assurées par drones. Enfin, les matériaux de construction proviendront exclusivement de matériaux durable comme le bois et le bambou.

 

 
© OCEANIX/BIG-Bjarke Ingels Group

 

 
© OCEANIX/BIG-Bjarke Ingels Group

Il est prévu qu'un prototype voit le jour au large de New York, sur l'East River, à proximité du siège des Nations unies, pour constater la viabilité du projet, ou bien le laisser à la science-fiction...