Londres : une bombe datant de la seconde guerre mondiale découverte près d'un aéroport

InsoliteRoyaume-Uni

Twitter Facebook Google+ 62 partages

Alors qu'ils réalisaient des travaux sur les quais de la Tamise, des ouvriers ont découvert un obus datant de la Seconde Guerre mondiale près de l'aéroport de Londres-City. Tous les vols passant par la capitale anglaise ont été annulés.

Il dormait paisiblement depuis plus de 70 ans avant d'être déterré par des ouvriers anglais. Un obus datant de la Seconde Guerre mondiale a été découvert a proximité de la piste d'atterrissage de l'aéroport Londres-City dimanche 12 février vers 17 heures, heure locale. Une zone d'exclusion de 214 mètres autour de la bombe a été mise en place dès 22 heures, "pour pouvoir opérer sur l'engin en toute sécurité".

Londres-City étant situé dans l'est de la ville, non loin du quartier des affaires, les autorités britanniques veulent d'urgence désamorcer l'obus au plus vite. Lundi matin, à 7h30, l'aéroport a confirmé qu'il resterait fermé pour la journée et que l'ensemble des vols était annulé. Les passagers sont invités à ne pas venir sur place et à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne.

Une opération de déminage délicate

Une opération de déminage délicate
© whitegoldphotos/123RF

L'opération pour extraire cette bombe est en cours avec l'aide de la Royal Navy. Si l'engin est resté en sommeil pendant plus de 70 ans, les risques d'une explosion ne sont pas négligeables et les démineurs vont devoir travailler minutieusement pour extraire l'obus sans causer de dégâts.

Un rappel de l'Histoire

Un rappel de l'Histoire
© radoslawmaciejewski/123RF

Entre septembre 1940 et mai 1941, des milliers de bombes se sont abattues sur Londres durant le « Blitz » conduit par la Luftwaffe, l'armée de l'air allemande. Une opération au cours de laquelle des centaines de pilotes de la Royal Air Force ont perdu la vie. C'est d'ailleurs à l'issu de ce bombardement dévastateur sur la métropole anglaise que le Premier Ministre Winston Churchill déclara ces célèbres mots aux pilotes britanniques : « Jamais dans l'histoire des guerres un si grand nombre d'hommes ont dû autant à un si petit nombre. »

0 J'aime 0 J'aime pas
Alexia Tounissoux
Publié le 13/02/2018 62 partages
Twitter Facebook Google+