• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Voyage en avion : le guide des bonnes pratiques pour cet été
Publié le 10/06/2020

TransportFrance

Twitter Facebook 75 partages

Après le déconfinement, la plupart des transporteurs aériens reprennent du service en relançant leurs vols commerciaux. L'organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a publié lundi les recommandations sanitaires principales concernant l'organisation des vols passagers. Si toutes ces mesures ne sont pas imposées comme des règles strictes, il est néanmoins vivement encouragé de s'y conformer. Voici un récapitulatif de ce à quoi vous devrez probablement vous attendre si vous comptez voyager en avion cet été.

"Un guide des bonnes pratiques sanitaires "

Ivan Ekushenko/123rf

Ce rapport formulé par l'OACI, une organisation de l'ONU basée à Montréal , s'est fait en collaboration avec l'IATA ainsi que l'OMS et énumère les principales mesures afin d'assurer une reprise en sécurité et durable des vols commerciaux. Un " guide des bonnes pratiques sanitaires" qui permettrait de rassurer les clients encore réticents à l'idée de reprendre l'avion dans les prochains mois. Le rapport espère voir ces mesures harmonisées à l'échelle mondiale et régionale si nécessaire. Les règles du rapport ne sont pas considérées comme obligatoires pour le moment mais leur normalisation à travers le monde devrait leurs donner "une autorité qui fera référence mondiale, pour la première fois sur ce sujet depuis la crise du Covid-19" a déclaré Phillipe Bertoux, représentant de la France au conseil de l'OACI.

Quelles seront les mesures dans les aéroports ?

Lors de votre arrivée à l'aéroport vous devrez présenter une déclaration de santé stipulant que vous ne présentez pas de symptômes potentiels. Un contrôle de votre température sera fait comme il en existe déjà dans certains aéroports dans le monde. Cette mesure sera notamment mise en place prochainement par la Belgique, ainsi que dans les aéroports Français.
Pour l'enregistrement des billets il faudra privilégier les billets dématérialisés ou les enregistrer en ligne, ainsi que toute procédure qui puisse se faire via la reconnaissance faciale ou oculaire "Cela permettra d'éliminer ou de réduire fortement la nécessité d'un contact entre employés et passagers pour les documents de voyage" selon le rapport de l'OAIC.
Par la suite, seuls les voyageurs et personnels pourront accéder aux terminaux, avec des exceptions comme par exemple les accompagnants des personnes en situation de handicap. Concernant les embarquements et les déplacements dans l'aéroport, des signalisations et des marquages au sol devraient être mises en place, comme c'est actuellement le cas à l'aéroport de Nantes .
Le port du masque sera également obligatoire dans le terminal avant d'embarquer, avec un maintien des distances physiques de 1m entre chaque personnes.

Et une fois dans l'avion ?

Une fois à bord les passagers devront garder leurs masques et limiter au maximum leurs déplacements pour aller aux toilettes, ceci dans le but d'éviter la création d'une file d'attente. Une limitation du nombre de bagages devrait être instaurée ainsi que l'interdiction d'emporter un journal ou magazine. La nourriture sera pré-emballée et l'avion désinfecté de manière régulière.
Comme pour les trains, une mesure concernant une éventuelle limitation du nombre de siège était particulièrement crainte par les compagnies. L'OAIC a néanmoins déclaré qu'elle n'avait pas été retenue, un soupir de soulagement pour les transporteurs qui y voyaient une menace pour la rentabilité des vols. L'organisation préconise néanmoins aux voyageurs de rester le plus possible éloignés les un des autres.
Enfin, de nouveaux contrôles de température devraient être réalisés une fois arrivés à destination.

Les mesures prises par Air France

Sur son site, la compagnie aérienne a publié la liste des mesures sanitaires pour ses vols . Elle comprend les règles énoncées plus haut par le rapport de l'OAIC, avec certaines précisions. Parmi celles-ci, la mise en place de gel hydro-alcoolique, ainsi qu'une réorganisation des embarquements : les passagers dont les places sont à l'arrière de l'avion embarquerons en premiers. Enfin, il n'y aura pas de service de restauration pour les vols de moins de 2h30.