• Connexion
En Norvège, une touriste fait tomber son téléphone à l'eau et un béluga lui ramène
Publié le 18/05/2019

InsoliteNorvège

Twitter Facebook 798 partages

Une touriste norvégienne a vécu un moment incroyable avec une baleine. Alors qu'elle fait tomber son téléphone dans l'eau, la baleine qu'elle tentait de caresser le lui ramène aussi vite. Cette baleine était un béluga, mais pas n'importe lequel...

 

 
© Anky/123RF

Depuis quelques jours, les touristes les plus curieux affluent vers Hammerfest, en Norvège pour voir la fameuse baleine suspectée d'être une espionne russe découverte par des pêcheurs près des côtes. Ina Mansika, une jeune norvégienne, venue pour l'occasion, a vécu une rencontre inoubliable avec le béluga.

En se penchant pour tenter de caresser la baleine, Ina Mansika fait tomber son téléphone dans l'eau. Le croyant définitivement perdu, quelques secondes plus tard, une chose incroyable arriva. Le beluga plonge dans les profondeurs et le lui ramène !

" J'avais oublié de fermer ma veste et mon téléphone est tombé. Je pensais qu'il était perdu pour toujours jusqu'à ce qu'une baleine s'enfonce dans les profondeurs et reviennent ensuite avec mon téléphone dans sa bouche ! On était tous très surprises. On croyait à peine ce qu'on voyait ! " témoigne la jeune femme.

Voir cette publication sur Instagram

when animals are kinder than humans ???? #beluga #whale This video is being represented by LADbible Group. To use or license this video please email licensing@ladbiblegroup.com

Une publication partagée par ISA OPDAHL LARSSON | 21 (@isa.opdahl) le

Trouvée près de bateau de pêcheurs, la baleine blanche, équipée d'un harnais avec une inscription "Equipement de Saint-Pétersbourg", est soupçonnée d'avoir été entraînée par l'armée russe. "Si cette baleine vient de Russie, et il y a de bonnes raisons de le croire, ce ne sont pas les scientifiques russes qui en sont à l'origine mais bien l'armée", a affirmé Martin Biuw de l'Institut norvégien de la Recherche Marine. Les pêcheurs ont enlevé le harnais au béluga pour ensuite le relâcher dans l'océan.