• Connexion
En Norvège, le tout premier paquebot hybride mis à flot pour explorer les Fjords
Publié le 29/07/2019

EnvironnementNorvège

Twitter Facebook 1255 partages

Pour la toute première fois, un paquebot sans bruit et sans fumée a été mis à flot. La compagnie norvégienne Hurtigruten vient de mettre en service son nouveau bateau de croisière pour visiter l'Arctique et l'Antarctique en polluant moins.

 

 
© reisegraf.ch / 123rf

Un navire sans bruit et sans fumée

Accusés d'être très polluants, les bateaux de croisières subissent de vives critiques de la part des écologistes et des habitants des villes côtières. Face à ces accusations, la compagnie norvégienne Hurtigruten a lancé, il y a quelques jours, le tout premier paquebots hybride à destination des Fjords.

Sans bruit et sans fumée, la compagnie Hurtigruten n'est pas peu fière de dévoiler son nouveau navire équipé de moteurs hybrides (gazole et éléctrique), en Norvège. Développé par Rolls Royce, ce système pourra réduire sa consommation de carburant de 20 %, l'équivalent de 3 000 tonnes de rejets de CO2 en moins.

Ce nouveau paquebot nommé MS Roald Amundsen est équipé de 265 cabines et peut embarquer 530 passagers. Pour explorer les paysages lointains des Fjords et de l'Arctique dans des conditions climatiques extrêmes, le bateau est spécialement conçu pour la navigation dans les eaux polaires et les glaces.

"Le silence et l'énergie verte, l'avenir de la navigation"

"Le système est conçu pour absorber l'énergie excessive des moteurs et la mettre dans la batterie lorsque le navire n'en a pas besoin, et la réintroduire dans le moteur lorsque le navire en a besoin. C'est un moyen de réduire considérablement les émissions sans disposer de stations de chargement ", explique un des responsables de Hurtigruten. Grâce à cette technologie le bateau pourra naviguer uniquement à l'électrique et sans faire de bruit durant près d'une heure. De plus, un système de reconversion permettra de recycler l'eau utilisée pour refroidir les moteurs pour la cuisine, les douches ou encore les systèmes de ventilation.

Si l'usage des batterie est encore récent et pas tout à fait abouti pour les bateaux de croisières, la compagnie souhaite mettre en mer un second navire d'ici la fin de l'année. Celui-ci disposera d'une batterie deux fois plus efficace que le premier. " Nous prévoyons une révolution de la technologie des batteries pour les navires, des batteries plus légères et plus efficaces ", explique Hurtigruten.

Selon des études un paquebot de taille moyenne alimenté au fioul lourd consomme jusqu'à 150 tonnes de carburant par jour et émet plus de particules fines qu'un million de voitures. S'il est interdit en Antarctique, il ne l'est pas en Arctique. Mais la Norvège a décidé d'agir. D'ici 2026, une loi "zéro émission" sera mise en place pour les paquebots souhaitant naviguer dans les fjords, un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco.