La Nasa développe un avion supersonique silencieux
Publié le 11/07/2018 97 partages

TransportEtats-Unis

Twitter Facebook 97 partages

La Nasa n'en a pas fini de révolutionner l'industrie aéronautique. Alors que le passage d'un avion supersonique est souvent synonyme de bruit sourd, l'agence spatiale américaine a mis au point le prototype X-59 QueSST, capable de dépasser le mur du son. Encore en phase de tests, l'avion pourra rejoindre l'espace aérien dès 2022. L'avion rentre dans la lignée des prototypes importants du géant de l'aérospatial dont le nom débute par X.

La Nasa a signé la semaine dernière un contrat de 247,5 millions de dollars avec Lockheed Martin, entreprise connue pour ses avions de combat pour le développement de ce nouvel avion.

Le nom de cet avion, QueSST (pour quiet supersonic technology), provient de la technologie supersonique silencieuse dont l'avion est équipé. Lorsqu'un avion supersonique atteint la vitesse du son, une onde de choc produit un son appelé le bang supersonique. Avec ce nouvel appareil, ce bang doit atteindre 75 décibels lorsqu'il atteint la vitesse de 1 560 km/h, à 16 800 mètres. C'est le même niveau sonore qu'un aspirateur lambda.

Un bruit sourd se produit lorsqu'un avion passe la vitesse du son.

Un bruit sourd se produit lorsqu'un avion passe la vitesse du son.
© dotcominfo/123RF

Cette nouvelle technologie ouvre la voie à des vols supersoniques commerciaux. Alors que le X-59 sera livré dès 2021, une phase de test débutera en 2022 afin de collecter des données sur les nuisances sonores pouvant affecter des personnes vivant en dessous de couloirs aériens.

Les résultats seront analysés par la Federal Aviation Administration, l'autorité américaine de l'aviation civile, afin de déterminer si oui ou non le niveau sonore est suffisamment faible pour être lancé dans le grand bain.

À l'avenir, il sera donc peut être possible de réserver un vol Paris-New York dans un avion dépassant la vitesse du son !