• Connexion
En Turquie, une ville fantôme abrite des châteaux à l'abandon
Publié le 17/02/2019

EconomieTurquie

Twitter Facebook 3274 partages

Mudurnu, au nord de la Turquie, est désormais une ville fantôme. Plus de trois cent villas identiques, style " châteaux français de l'époque de la Renaissance ", sont totalement laissés à l'abandon. Les investisseurs ont été dans l'impossibilité de payer et l'entreprise de BTP a fait faillite.

Les amateurs d'urbex vont adorer cette ville. Des centaines de villas, construites sur le modèle des châteaux français et parfaitement identiques, s'enchaînent face aux montagnes environnantes. Problème : pas âme qui vive, ici. Tout est à l'abandon. Mudurnu se situe au nord de la Turquie et elle est devenue une « ville fantôme. »

Des villas a 450.000 euros

Le projet, baptisé « Burj al-Babas », date de 2014. Objectif de l'époque : construire 732 villas et un centre commercial, destinés aux acheteurs étrangers, notamment ceux des pays du Golfe. Parmi elles, 351 villas ont été achetées. Seulement voilà, nombreux sont ceux qui se sont retrouver dans l'incapacité de payer et la société a fait faillite.

- 28% pour la livre turque, par rapport au dollar, en 2018

- 28% pour la livre turque, par rapport au dollar, en 2018
©ekinyalgin

Effondrement de la livre turque, baisse du prix du pétrole, situation politique complexe entre la Turquie et les États-Unis... Nombreuses sont les raisons pouvant expliquer l'échec de ce projet. Le BTP était pourtant l'un des secteurs principaux mais connaît des difficultés depuis 2018.

Alper Duman, de l'Université d'économie d'Izmir, affirme que « sur quatre entreprises demandant à être placées sous le régime des faillites ou se déclarant en faillite, trois relèvent du secteur de la construction. » Sarot, l'entreprise de construction turc à l'origine du projet, espère que ce dernier sera achevé en fin d'année.