• Connexion
Un temple aztèque découvert sous une pyramide pendant 800 ans
Publié le 16/08/2018

InsoliteMexique

Twitter Facebook

Découverte : un temple aztèque secret a refait surface, caché à l'intérieur d'une des célèbres pyramides du Mexique, pendant 800 ans.

Le 19 septembre 2017, un séisme de magnitude 7,1 a frappé le centre du Mexique, tuant près de 370 personnes. Suite à cet événement tragique, une ancienne pyramide a été endommagée, révélant un temple aztèque précédemment inconnu, caché en dessous. La pyramide de Teopanzolco est située juste à l'extérieur de Cuernavaca, la capitale de l'État méridional de Morelos, à quelque 70 km au sud de la capitale mexicaine. C'est lors d'un contrôle radar des dommages structuraux que les archéologues de l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire du Mexique (INAH) ont découvert le temple caché à environ deux mètres au-dessous du sommet de la pyramide de Teopanzolco. Il n'était pas rare que les cultures anciennes reposent sur des structures plus anciennes, mais dans ce cas, les archéologues n'avaient aucune idée de la présence d'un temple à l'intérieur.

Les archéologues ont daté le temple vers 1150 avant J.C. et l'ont lié à la civilisation de Tlauhica, qui a également construit la pyramide au 13ème siècle. Ils avaient l'habitude de construire de nouvelles structures sur les anciennes et c'est pourquoi le temple est resté longtemps caché. Le Tlauhica deviendra une partie de l'empire aztèque massif au 15ème siècle avant d'abandonner leurs temples quand les espagnols sont arrivés un siècle après. Ce temple est dédié à la divinité aztèque Tlaloc, "celui qui fait germer les choses", le dieu de la pluie et des ouragans, des inondations et des sécheresses, dont son culte est l'un des plus anciens et des plus universels de l'ancien Mexique.

Deux temples endommagés

Deux temples endommagés
© Natalia Lukiyanova / 123RF

Les murs du temple ont été trouvés à côté des restes d'une colonne en stuc qui supportait autrefois un toit. L'humidité intense a effacé la plupart des murs de stuc, mais les archéologues ont réussi à récupérer quelques fragments pour l'étudier. Les archéologues de l'INAH disent qu'il représente probablement la première phase constructive de la pyramide de Teopanzolco, antérieure au célèbre Templo Mayor, qui remonte à la période Postclassique tardive.
Malheureusement, le séisme de magnitude 7,1 a endommagé la pyramide de Teopanzolco, ainsi que deux temples. Le sol des deux sanctuaires a coulé et est maintenant déformé, ce qui rend les structures potentiellement instables. Plus de travail est nécessaire pour évaluer les dommages et pour concevoir des stratégies de restauration potentielles. D'ici là, le site, fermé au public depuis septembre dernier, restera interdit aux touristes.