• Connexion
Mexique : cinq pyramides mayas à ne pas louper
Publié le 10/11/2017

CultureMexique

Twitter Facebook

Imaginez un endroit aux paysages sauvages et luxuriants, peuplé d'iguanes et d'oiseaux, et bordé d'une mer turquoise paradisiaque. Un lieu où la gastronomie est savoureuse, entre poissons, fruits exotiques et piments. Ce paradis, on l'a trouvé au Mexique : la péninsule du Yucatán. Mais, on reconnaît surtout ce lieu pour ses somptueux temples. Pour vous faciliter votre séjour, voici les 5 sites mayas à ne pas louper.

  • Twitter
  • Facebook
  • Chichen Itza
    Chichen Itza

    On ne le présente plus. Chitchen Itza est le site maya le plus visité du Mexique. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1988, le site a été élu comme l'une des sept merveilles du monde en 2007. On y découvre la célébrissime pyramide « Kukulkan » avec son serpent à plumes ainsi que des joyaux de l'architecture comme l'immense jeu de balle, l'observatoire astronomique. Au nord, on peut admirer le Cénote Sacré de Chichen Itza, à ciel ouvert. L'entrée du site est relativement un peu plus élevée par rapport aux autres sites du Mexique. Comptez une vingtaine de pesos mexicains pour le parking (environ 1,20 euros) puis 145 pesos mexicains pour l'entrée (8,25 euros).

  • Tulum
    Tulum

    De prime abord, son cadre reste en mémoire. Et pour cause, ces ruines sont perchées sur des falaises surplombant une mer turquoise à faire tomber. Autrefois port de commerce et de pêche, cet endroit garde précieusement une belle forteresse maya. Pour l'anecdote, Tulum signifie « muraille » et fait référence à la muraille autour du site pour protéger la forteresse contre les attaques venant de la mer. Vous pourrez même vous baigner au pied du Castillo grâce à un escalier qui mène jusqu'à cette plage de sable blanc et à l'eau somptueuse. L'entrée coûte environ 3,50 euros.

  • Coba
    Coba

    Coba regroupe cinq pyramides qui se trouvent autour d'un lac. En traversant la forêt, vous tomberez nez à nez avec ces merveilles historiques au bord du lac Maxanxoc. Vous pourrez ensuite gravir la pyramide Nohoch Mul (42 mètres de hauteur) que l'on traduit par « la Grande Pyramide ». Au sommet, vous serez entouré d'une forêt sauvage qui laisse sans voix.

  • Muyil
    Muyil

    Niché dans la Réserve de Sian'Kan, au sud de Tulum, ce site maya a été longtemps relié à Chichen Itza. Le site possède quelques sentiers aménagés que l'on appelle « sacbe ». En empruntant ce chemin, on retrouve plusieurs pyramides qui s'imposent au coeur de la forêt. Ici, la nature a repris ses droits et a envahi les vieilles pierres. Enfin, pour le plaisir, on vous recommande de vous balader près de la lagune du parc Sian'Kan avec son mirador et son ponton en bois.

  • Ek-Balam
    Ek-Balam

    Pour retrouver ce site, il faudra se perdre en plein milieu de la jungle à environ une trentaine de kilomètres de la ville Valladolid. Ce lieu était autrefois un centre religieux et politique, avec plusieurs pyramides à taille variable, dont la plus impressionnante l'acropole avec ses six étages, à 30 mètres du sol. Il s'agit d'ailleurs de l'une des plus grandes pyramides restaurées dans la région du Yucatan. Contrairement aux autres pyramides, celles de l'Ek-Balam peuvent être escaladées.

1

Le Mexique est l'endroit idéal pour découvrir les cultures millénaires tout en profitant de la douceur des tropiques, d'une nature luxuriante, de plages paradisiaques et d'une culture riche. Mais, la péninsule du Yucatan, c'est surtout une richesse culturelle et ancestrale incroyable grâce à ses sites archéologiques mayas. Voici cinq merveilles historiques qui ne faudra pas louper lors de votre séjour au Mexique.
Notre conseil : la région du Yucatán est prisée par les touristes du monde entier, venus pour admirer les belles pyramides. Plus vous arrivez tôt, plus les temples seront à vous seul.