• Connexion
Marjan, le dernier lion d'Afghanistan
Publié le 27/07/2018 579 partages

EnvironnementAfghanistan

Twitter Facebook 579 partages

Considéré comme le roi de la jungle, il est souvent associé à la puissance et à la fierté du règne animal. Marjan lui, avait la prétention d'être le dernier lion d'Afghanistan. Au cours de sa vie, il est devenu le symbole des souffrances de la ville de Kaboul, mutilé, survivant de nombreuses guerres et conflits, on lui a même vu faire construire une statue à son effigie. Retour sur son histoire.

En 1975, Marjan qui n'était encore qu'un lionceau, fut donné au zoo de Kaboul, en Afghanistan. Les années passent, et le lion grandit en compagnie de Chucha, sa femelle. Tous deux filent le parfait amour jusqu'en 1995.

Alors qu'une guerre civile venait de se terminer, le zoo de Kaboul était devenu un champ de bataille et l'endroit bombardé avait perdu son infirmerie.

Petit lion Afghan

Petit lion Afghan
©Michal Bednarek/123RF

Alors qu'un soldat s'était décidé à montrer de quoi il était capable en voulant toucher Chucha la lionne, Marjan affamé s'est jeté sur l'homme et n'en a fait qu'une bouchée. Deux jours plus tard, le frère de ce même soldat, assoiffé de revanche, a jeté une grenade au visage du lion.

Défiguré, le roi déchu se retrouva aveugle, sourd et sans une partie de sa mâchoire. Un triste sort pour un si bel animal.

Quand les talibans prirent le contrôle de la ville de Kaboul en 1996, le zoo fut laissé à l'abandon et de nombreux animaux finirent par mourir affamés. Deux ans plus tard, seul dix-neuf animaux étaient toujours en vie sur 417.

Un symbole pour tous

Un symbole pour tous
© Stephan Suehling/123RF

Quand la ville fut reprise, le monde découvrit le triste sort du roi de la jungle et de nombreux soins lui furent apportés. Malheureusement, le lion trop faible et trop âgé décède l'année d'après.

Il reste cependant un animal royal devenu le symbole des souffrances de Kaboul et un mémorial lui est également consacré.