En capsule Simone, c'est le camping du futur !
Publié le 27/05/2015 17 partages

NatureAutriche

Twitter Facebook 17 partages

Les amateurs de camping connaissent la tente, la caravane, le camping-car, le mobil-home, les cabanes dans les arbres, les roulottes mais connaissent-ils ce qui pourrait faire fureur d'ici quelques années, l'Ecocapsule ?

Le nom pourrait évoquer les hôtels capsules japonais mais on est loin de ces alignements de cases à lapins made in Japan. Objet design tout en rondeur, l'Ecocapsule, même si elle assure la même fonction qu'une capsule de ces hôtels japonais, ne vise pas le même but.
Avec ses lignes douces et futuristes, cet œuf chromé pourrait bien définitivement remplacer les caravanes dans un futur proche. La plaçant entre la tente igloo et la caravane, les dimensions de l'Ecocapsule (long : 4.5 mètres, larg : 2.4 mètres, hauteur : 2.5 mètres) permettent à deux adultes d'y prendre place pour dormir.

L'indépendance en capsule

L'indépendance en capsule
© Nice Architects

Jusqu'ici, il n'y a rien d'extraordinaire, me direz-vous, voire pas de différence avec une tente. Alors, quel est l'intérêt pour les amateurs de camping ?
Mis à part son design futuriste, l'Ecocapsule a l'immense avantage d'être éco-suffisante, c'est-à-dire qu'elle produit elle-même son énergie et de manière tout à fait écologique.
Alimentée par une éolienne rétractable délivrant 750 watts, de 2.6 m² de panneau solaire, d'un système d'alimentation double et d'une batterie haute capacité prenant le relais en cas de période d'activité solaire ou éolienne réduites, l'Ecocapsule est une vraie petite usine à énergie.
Produire de l'énergie c'est bien mais qu'est-ce qu'on en fait après ? C'est là le deuxième avantage majeur de cette « première micro-maison indépendante », comme la surnomme ses concepteurs. A l'intérieur, il n'est pas seulement possible d'y dormir, l'Ecocapsule a été conçue pour apporter tout le confort à ses hôtes. Son espace a été maximisé pour accueillir une mini-kitchenette, des toilettes et une douche. Grâce à la forme sphérique de la structure, l'eau de pluie et la rosée peuvent être recueillies, filtrées (par les filtres à eau intégrés) puis réutilisées pour alimenter en eau courante la kitchenette, la douche chaude et les toilettes.
L'indépendance et l'autonomie mises en capsule, en somme ce qui permet de s'installer où l'on veut (dans la mesure où cela est autorisé, bien sûr). Ce qui amène justement à se demander comment l'on transporte cette Ecocapsule.
Malgré le fait qu'elle ne soit pas équipée de roues, l'Ecocapsule se transporte très facilement. Elle a été conçue pour s'insérer parfaitement dans un conteneur d'expédition standard, sans préparation ni précaution particulière, et voyager ainsi par bateau ou par avion, elle peut, aussi, être placée sur une remorque et tirée par une voiture ou par un animal de bât.

La caravane de demain ?

La caravane de demain ?
© Nice Architects

Présentée par ses concepteurs, membres du cabinet Nice Architects de Bratislava, au Pioneers Festival qui se tient à Vienne les 28 et 29 mai 2015 et récompense les innovations de demain, l'Ecocapsule devrait être en vente (sur commande) à partir de 2016.
Pour l'instant, son prix est encore inconnu mais il est possible qu'une fois dévoilé, certaines personnes intéressées par le projet aient du mal à avaler la capsule, enfin la pilule !

A l'intérieur

A l'intérieur
© Nice Architects

Dans la neige

Dans la neige
© Nice Architects

Au bout du monde

Au bout du monde
© Nice Architects