• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Des scientifiques découvrent une étrange cloque sur la Lune
Publié le 15/01/2020

InsoliteFrance

Twitter Facebook 171 partages

Lors d'une étude poussée sur la surface de la Lune, afin de connaître les impacts passés, des scientifiques ont eu la grande surprise de découvrir un type de relief encore méconnu au sein de la communauté géologique. On fait le point.

 

 
© ELENA POLINA / 123RF

Formé il y a maintenant environ 4,6 milliards d'années, le système solaire détient encore un passé méconnu dont les scientifiques continuent à étudier. Ils ont pu déterminer qu'un projectile est tombé sur la Lune, il y a des milliards d'années sur une version " jeune " de la Lune. Cet impact a laissé une trace : un bassin d'une largeur de 620 km et est connu sous le nom de "bassin des Crises".

Alors que les scientifiques tentaient de déterminer la date exacte de cet impact sur la Lune, ils ont découvert un cratère au niveau de ce bassin, qui contiendrait une couche intacte, sans impact. Grâce à un échantillon de cette zone, il sera bientôt possible d'obtenir des informations sur l'état de la Terre durant la période primordiale, aux prémices de la vie. Néanmoins, les chercheurs s'interrogent surtout sur la découverte d'une cloque géologique sur la Lune, qui a une superficie supérieure à celle de la ville de Paris.
Selon l'article publié dans la revue Journal of Geophysical Research : Planets, cette cloque semblerait avoir été gonflée et fissurée à la suite d'une activité magmatique souterraine encore inexpliquée.

Les mystères de l'origine de la vie

Bien qu'il soit plus compliqué d'étudier les impacts météorites de la Terre, à cause de l'érosion et du mouvement des plaques tectoniques, l'étude de la Lune s'avère plus facile (grâce à l'absence d'atmosphère et son inactivité).Elle offre un aperçu indirect des impacts qui ont sûrement touché notre planète. Selon les échantillons de roche sur le bassin, apportés lors des missions Apollo et autres expéditions robotisées, les prélèvements ont été datés entre 3,8 et 4 milliards d'années.

Cependant, l'âge exact des bassins a été remis en question par les experts à plusieurs reprises. " Étant donné que la théorie du Grand bombardement tardif vacille de plus en plus, il est crucial de déterminer si ces impacts lunaires géants se sont bel et bien formés à la même période environ" déclare Paul Byrne, planétologue à l'université d'État de Caroline du Nord. Jusqu'à présent, les scientifiques restent dubitatifs sur la date exacte de la formation du "bassin des Crises" et sur l'explication de la formation de cette cloque mystérieuse. Il faudra attendre le retour des scientifiques avec de nouveaux échantillons pour éclaircir ces mystères.