• Connexion
En Norvège, +10°C pour la ville la plus au nord de la planète
Publié le 21/09/2019

EnvironnementNorvège

Twitter Facebook 132 partages

A Longyearbyen, en Norvège, les habitants subissent de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique. En effet, cette ville, la plus au nord de la planète, est considérée comme le Ground Zero du dérèglement météorologique. Résultat : en trente ans, cette région a vu la température moyenne grimper de 10°C.

Pas moins de 105 mois successifs de températures supérieures à la normale, selon les chiffres donnés par l'Institut polaire norvégien. Une météo imprévisible, qui met en danger les habitants dans leur propre lieu de vie. Avalanches, tempêtes de neige, glissements de terrain...

Gels et dégels successifs : les habitations deviennent inhabitables

Gels et dégels successifs : les habitations deviennent inhabitables
©Adrian Wojcik / 123rf

Tout cela, sans compter la horde de touristes, passant par cette ville de Norvège avant Spitzberg, parfois peu respectueux de l'environnement. Ici, ce que l'on craint principalement, c'est le tourisme de masse. Le directeur de l'Institut polaire norvégien, Kim Holmen appelle à un tourisme éthique.

" Si les touristes viennent ici, ils doivent en retirer quelque chose sur l'impact du changement climatique. Il faut qu'ils ramènent ce savoir chez eux et qu'ils fassent comprendre à tout le monde que la fonte des glaces n'est pas seulement un phénomène exotique mais que cela aura un impact sur l'humanité entière. "