Airbnb : ils louent leur maison au Nouvel An et la découvrent saccagée

SociétéFrance

Twitter Facebook Google+

Un couple de Rennes a loué leur maison pour le Nouvel An et a malheureusement retrouvé le domicile ravagé par une centaine de personnes. La plateforme américaine, Airbnb assure qu'elle prendra tout en charge.

Est-il possible de louer son logement sur la plateforme américaine Airbnb sans prendre risque ? Il semble que non. Un couple a cru faire une bonne affaire en louant leur maison à Rennes, construite il y a cinq ans, le soir du Nouvel An. Cependant, Marina et Julien ont retrouvé leur domicile saccagé, sens dessus dessous, selon Ouest France.

Pourtant tout avait bien commencé, le locataire s'est présenté au couple comme étant un jeune homme voulant « venir avec sa famille pour passer le réveillon dans une ambiance chaleureuse et conviviale » et avait également confirmé qu'ils seraient cinq. Du côté du couple, il avait pris soin de préciser aussi dans le règlement intérieur qu'il était interdit de fumer dans le logement, de faire la fête et des soirées.

De 5 à une centaine de personnes

Parti en vacances, le couple a été alerté par les voisins des désagréments. Les propriétaires ont tenté d'écourter le contrat de location. Seulement arrivée sur place, un jeune homme leur a dit « j'ai payé, je resterai ici jusqu'au bout ». Au lieu de cinq personnes, leur maison était envahie d'au moins une centaine de fêtards, comme dans le film Projet X.

Un véritable capharnaüm

Un véritable capharnaüm
© kasinv/123RF

Le couple a aussitôt prévenu les gendarmes qui leur ont conseillé d'attendre la fin du contrat de location avant d'intervenir et de reprendre leur logement. Marina et Julien se sont rendus le lendemain des fêtes et ont découvert un véritable cauchemar. « le frigo ne marche plus, le lave-vaisselle est cassé, le canapé a été démonté, une partie était à l'étage. Le petit lit de ma fille était dans la baignoire. La douche est descellée, un carreau est cassé. Ils ont arraché le lustre du salon. C'est l'horreur, même Plume, le poisson rouge de ma fille, est décédé », explique Marina.

Un acte de solidarité

La société Airbnb a confirmé au couple qu'il prenait en charge ce dégât. Elle a donc supprimé le compte du voyageur puis a proposé au couple d'être remboursé de 210 euros par jour. « Nous n'avons même pas l'argent pour avancer les frais » déplore Marina.
Marina et Julien restent choqués. Pour acheter cette maison, ils avaient investi toutes leurs économies, aujourd'hui, ils se retrouvent avec des frais conséquents. Le montant des travaux est estimé à plusieurs milliers d'euros. Pour les aider, une cagnotte en ligne est en place grâce à un ami du couple.

1 J'aime 3 J'aime pas
Publié le 14/01/2018
Twitter Facebook Google+