Publié le 27/08/2021

#Culture #France

Les secrets les mieux gardés de la Cité de Carcassonne

Dans cet article

  • 1. Une école dans la cité
  • 2. Un décor de cinéma
  • 3. La légende de Dame Carcas
  • 4. Une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle
  • 5. La ville basse : l'autre visage de Carcassonne
  • 6. Des habitants à l'année

La cité médiévale de Carcassonne, c'est LE site incontournable du département de l'Aude et l'un des sites historiques les plus visités de France. Mais connaissez-vous tous les secrets et légendes de cette ville du pays cathare ?

© Rolf E. Staerk/Shutterstock La cité médiévale de Carcassonne en Occitanie.

1. Une école dans la cité

Saviez-vous que l'intérieur de la cité médiévale abrite une calendreta, une école bilingue franco-occitane qui accueille encore aujourd'hui des élèves de primaire ?

Il existe 6 calendretas dans le département de l'Aude : Narbonne, Limoux, Sigean, Bize-Minervois, Trausse-Minervois et Carcassonne où elle est divisée en deux avec une partie dans la cité, l'autre (l'école Pech Mary) à l'extérieur des remparts. 

© leoks/Shutterstock La ville-forteresse de Carcassonne et ses alentours.

2. Un décor de cinéma

Les remparts, la porte d'Aude et le château Comtal ont servi de lieu de tournage pour de nombreux films français et américains : Les Visiteurs, Le Corniaud, Robin des Bois, Le Miracle des loups... Jean Réno, Christian Clavier, Bourvil, De Funès et Kevin Costner ont tour à tour investi la cité médiévale pour quelques uns de leurs grands rôles.

© Christian Delbert/123RF La cité médiévale vue de nuit depuis la ville basse.

3. La légende de Dame Carcas

Une statue du buste de Dame Carcas trône fièrement à l'entrée de la cité médiévale. D'après la légende, c'est à cette femme que l'on doit le nom de la ville. Explications.

Alors que la forteresse était aux mains des Sarrasins depuis 725, Charlemagne décide de l'assiéger. Le Roi sarrasin Balaak se fait alors tuer et c'est son épouse, Dame Carcas, qui reprend les rênes de la cité pour continuer le combat face à Charlemagne.

Avec son fort caractère, Carcas tient tête au roi et repousse ses armées durant 5 ans. N'ayant plus de ressources, elle met au point un dernier subterfuge pour tenter de sauver la cité. Pour ce faire, elle donne le peu de blé qui lui reste à un cochon qu'elle jette du haut des remparts. Pensant qu'elle possède encore de nombreux vivres et qu'elle ne se permettrait pas d'en gâcher dans le cas inverse, Charlemagne lève le siège.

Mais au moment où l'empereur et ses hommes se retirent, Carcas fait sonner le cor de la ville pour annoncer la victoire contre Charlemagne. L'un des vassaux (hommes de mains) de Charlemagne s'écrie alors : "Sire, Carcas sonne !"...

© leoks/Shutterstock La statue de Dame Carcas garde fièrement l'entrée de la cité.

4. Une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Saviez-vous que l'une des routes menant à Saint-Jacques de Compostelle débute à Carcassonne ? Il s'agit du GR78 A, un itinéraire de 500 kilomètres que l'on appelle également la "route du Piémont Pyrénéen".

© bepsy/Shutterstock Chaussures et pierres sur le symbole du chemin de Compostelle.

5. La ville basse : l'autre visage de Carcassonne

Si la grande majorité des touristes venus découvrir Carcassonne ne se limite qu'à la visite de la citadelle, la ville basse recèle pourtant de trésors historiques comme la Bastide Saint-Louis que l'on peut apercevoir depuis les remparts de la cité. 

Située au pied de la cité, la ville basse, qui constitue la partie la plus récente de Carcassonne, est faite d'allées de platanes, de ruelles fleuries, d'hôtels particuliers et de jolies places et fontaines. Depuis la rue Courtejaire et ses boutiques, on peut rejoindre le Canal du Midi, classé lui aussi au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Tous les samedis, le marché a lieu sur la place Carnot (ancienne place aux herbes). Un moment haut en couleur et en senteurs. C'est d'ailleurs l'un des plus anciens marchés du sud-ouest.

Dans la ville basse, on découvre également la Cathédrale Saint-Michel de style gothique et le Pont Vieux de Carcassonne qui était jusqu'au XIXème siècle le seul moyen de faire la liaison entre la Bastide Saint-Louis et la cité médiévale.

© Riska Parakeet/Shutterstock Vue sur le Pont Vieux depuis l'autre côté de l'Aude.

6. Des habitants à l'année

Seule une petite centaine d'habitants vit à l'intérieur de la cité. Le centre médiéval compte quelques-uns des hôtels de Carcassonne (Best Western Hôtel Le Donjon, Hôtel de la Cité), une auberge de jeunesse et tout un éventail de commerçants et artisans.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ho?tel de la Cite? Carcassonne (@hoteldelacite)

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données