• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Les villages qui ont inspiré les plus grands artistes autour de Paris
Publié le 09/05/2020

CultureFrance

Twitter Facebook 132 partages

L'Île-de-France abrite de nombreux villages aux paysages exceptionnels. Mais savez-vous que ces lieux autrefois méconnus ont séduit de nombreux artistes au cours du XIXème siècle ? Van Gogh, Claude Monet, Jean Cocteau ou encore Théodore Rousseau, ces artistes de renommée mondiale ont tous élu domicile dans de petits villages pour trouver de l'inspiration et se ressourcer. Tandis que certains ont créé leurs oeuvres les plus célèbres, tous ont laissé leur trace, transformant ces villages en lieux singuliers et remplis d'histoire.

Les jardins de Giverny

Les jardins de Giverny
© Daria Maksimova / 123RF

En 1883, le célèbre peintre Claude Monet élu domicile à Giverny, une petite ville encore méconnue. Passionné par le jardinage, il ne cesse de transformer son jardin, baptisé le clos normand, avant de construire son jardin d'eau, composé d'un étang et d'un pont japonais. C'est de ces décors exceptionnels qu'il s'inspire et créé quelques-unes de ses toiles les plus célèbres, notamment les "Nymphéas", une série de 250 peintures, mais également les séries des "Ponts japonais" ou des "Glycines". Après sa mort en 1926, sa maison et ses jardins deviennent la Fondation Claude Monet et permettent aux amateurs d'art de visiter ces lieux exceptionnels.

Le paysage pittoresque d'Auvers-sur-Oise

Le paysage pittoresque d'Auvers-sur-Oise
© Philippe Halle / 123RF

Rendu populaire par les nombreux artistes venus y puiser de l'inspiration et se ressourcer, berceau de l'impressionnisme, Auvers-sur-Oise est un véritable musée à ciel ouvert. Vous pouvez ainsi marcher sur les traces de Van Gogh et découvrir les nombreux lieux qu'il a peints dont l'église, la mairie ou les champs de blés et même visiter sa maison ou l'auberge dans laquelle il s'est éteint en 1890. Au milieu des champs de blé et des vergers, la ville possède également un riche patrimoine culturel entre le musée de l'Absinthe, le musée Daubigny et les nombreux ateliers d'artistes.

Le Loing vu du lavoir de Moret-sur-Loing

Le Loing vu du lavoir de Moret-sur-Loing
© Guido Vermeulen-Perdaen / 123RF

Baignée par les eaux et bordée par la forêt de Fontainebleau, cette petite ville romantique doit son charme aux nombreux monuments et édifices préservés : moulins, remparts, donjon, ponts, portes fortifiées, ou encore l'église Notre-Dame et son orgue Renaissance. Avant qu'elle ne détienne le label de "plus beaux détours de France", le peintre impressionniste Alfred Sisley en fit son terrain de jeu et sa source d'inspiration : on recense pas moins de 450 toiles représentant le village. Après une balade bucolique dans les rues, vous pouvez visiter le musée du Sucre d'Orge (qui a été inventé à Moret) ou encore le musée du Vélo.

L'auberge Ganne dans le village pittoresque de Barbizon

L'auberge Ganne dans le village pittoresque de Barbizon
© Philippe Halle / 123RF

Lieu mythique de la peinture pré-impressionniste en France, Barbizon a attiré les artistes les plus prisés de l'époque dont Théodore Rousseau, Jean-François Millet, Jean-Baptiste Camille et tant d'autres. Avec la forêt de Fontainebleau à deux pas, les arbres centenaires et les façades des maisons recouvertes de végétation, on comprend ce qui a inspiré ces peintres au point de créer le courant de "l'école de Barbizon". Surnommé le village des peintres, le village reste une terre d'artistes, où les rues abritent ateliers, petites boutiques et galeries d'art. L'auberge Ganne, qui autrefois accueillait les peintres dans le besoin, s'est transformée en musée de l'école de Barbizon, où l'on peut découvrir les nombreux tableaux et dessins des peintres qui y ont séjourné.

Anciennes maisons dans le village typique de Gerberoy

Anciennes maisons dans le village typique de Gerberoy
© Isogood / 123RF

Le village de Gerberoy a une particularité : il est l'un des plus petits villages de France ! Pourtant, c'est un lieu exceptionnel, suspendu dans le temps, avec ses ruelles pavées, maisons à colombages, son mini-vignoble ou encore sa célèbre maison bleue qui date de 1690. C'est le peintre Henri Le Sidaner qui va donner toute sa splendeur à ce petit village. En 1901, le peintre impressionniste décide de s'installer à la campagne, tombe sous le charme de Gerberoy et y aménage près de 4 000 m² de jardins sur trois niveaux. Aujourd'hui, les Jardins de Le Sidaner détiennent le label de "Jardin Remarquable" et regroupent 25 espèces différentes de rosiers.

Chapelle Saint-Blaise des Simples à Milly-la-Forêt où repose Jean Cocteau

Milly-la-Forêt

Situé au coeur du Parc Naturel Régional du Gâtinais Français, le village doit sa renommée à la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, vestige d'une maladrerie, décorée par le dessinateur Jean Cocteau en 1959. Aujourd'hui, le monument est devenu incontournable et abrite la tombe du poète ainsi que ses fresques. D'autres artistes ont contribué à la richesse artistique et culturelle de la ville, notamment le sculpteur Jean Tinguely, réputé dans la région pour son oeuvre insolite "Cyclop", une gigantesque sculpture de 300 tonnes située dans les bois.