Publié le 14/03/2016

#Culture #France

Quand architecture et spiritualité s'allient avec brio

Des lieux grandioses et spirituels, à la hauteur de leur statut sacré. Condé Nast Traveler dévoile la liste des lieux de culte les plus phénoménales à travers le monde.

Lorsque religion et architecture magistrale ne font qu'un, cela donne des édifices stupéfiants. En Chine, en Inde, aux Emirats Arabes Unis ou encore en Birmanie, Condé Nast Traveler fait le tour du monde des lieux de culte qui ne laisseront à coup sûr jamais leurs visiteurs de marbre.

Avec brio, ces monastères, temples bouddhistes ou mosquée au style unique façonnent les lieux de culte les plus incroyables de la planète. Les dix clichés ci-dessus risquent bien de vous en mettre plein les yeux. Alors lequel d'entre eux visiteriez-vous en premier ?

1. Le monastère de Taktshang (Bhoutan, Asie du Sud)

© Stefan Krasowski

Ce monastère est incontestablement le plus célèbre des temples bouddhistes du Bhoutan. Accessible aux visiteurs les plus téméraires, ce site au total composé de 7 temples, se trouve en effet perché sur un flanc de falaise à 3210 mètres d'altitude. Il faudra donc être patient et mettre sa peur du vide de côté pour rejoindre ce site sacré à pieds ou à dos d'âne.

2. Le Temple d'Or (Amristar, Inde)

© Erik Grootscholte

Ce temple majestueux a été bâti au cours du XVIe siècle au sein de la ville indienne d'Amristar. Cet édifice, de son vrai nom Harmandir Sahib (l'illustre Temple de Dieu), surnommé le Temple d'Or à cause de sa couleur, est le plus sacré de la religion sikhe. Les croyants viennent s'y recueillir et se purifier dans les eaux sombres alentours.

3. Le Temple du Ciel (Pékin, Chine)

© Tom Thai

L'édifice est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998 et attire chaque année une multitude de croyants et de touristes. Avec ses tuiles bleues en hommage au ciel, ce temple chinois implanté au cœur de Pékin fait sans conteste partie des merveilles architecturales de ce monde depuis 1420.

4. La mosquée Sheikh Zayed (Abu Dhabi, Émirats Arabes Unis)

© Noel Reynolds

Des allures de palace des Mille et une nuits avec ses somptueuses mosaïques de marbre et ses lustres Swarovski, la mosquée Sheikh Zayed dispose d'une superficie hallucinante de 22 412 m2. C'est de ce fait la plus grande mosquée du pays qui peut accueillir jusqu'à 40 000 visiteurs.

5. La pagode Shwedagon (Rangoun, Birmanie)

© Anotnio Romei

Au sein de ce lieu sacré hautement symbolique pour les bouddhistes, se niche le monument funéraire de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi. Surplombant de toute sa splendeur avec son toit doré brillant au soleil, la ville de Rangoun, le site de Shwedagon est le premier centre religieux de Birmanie.

6. Prambanan (Java, Indonésie)

© Ander Alegria

Le site composé en réalité de 240 temples shivaites (autre branche de la religion hindouiste) date du IXe siècle. Chaque jour de nombreux pratiquants et visiteurs viennent s'extasier devant la beauté des dômes de pierre sculptés de manières sensationnelle.

7. Le Wat Rong Khun (Chiang Rai, Thaïlande)

© Thanate Tan

Ce temple à l'architecture irréelle a de quoi fasciner les voyageurs du monde entier. L'édifice vêtu de blanc immaculé est sculpté dans la pierre avec une précision quasi chirurgicale. Le cadre pourrait être parfait, seulement on raconte que le pont surplombant le lac qui mène au lieu de culte est habité de créatures des enfers.

8. Le temple de Sri Ranganathaswamy (Srirangam, Inde)

© Jean-Pierre Dalbéra

Ce temple indien s'étend sur une surface non négligeable de plus de 600 000 m2, ce qui en fait le lieu de culte le plus important du pays et l'un des plus grands au monde. Le site ultra coloré regorge de trésors architecturaux et détails à couper le souffle.

9. Le Kinkaku-ji, (Kyoto, Japon)

© modernrockstar

10. Gawdawpalin (Bagan, Birmanie)

© Vic vic

Construit en 1173 et achevé plus de 60 ans plus tard, ce temple birman est aujourd'hui âgé de 800 ans. Avec ses deux étages et ses nombreuses terrasses, les visiteurs pourront admirer en son sein une vue panoramique à couper le souffle. Ce temle implanté à Bagan a connu une reconstruction partielle après un tremblement de terre au cours des années 70.