Publié le 13/10/2017

#Environnement #France

Maltraitance animale : ces activités touristiques cruelles à cesser

Ils sont enfermés, maltraités, affamés, torturés, blessés. Plusieurs animaux dans ce monde sont devenus des esclaves modernes de la société. Il est temps d'arrêter ce massacre et de dénoncer ces atrocités et ces attractions touristiques qui mettent en scène des animaux.

Divertir la société en mettant en scène des animaux est une activité qui se répand dans le monde entier. Singes, crocodiles, félins, éléphants et pleins d'autres animaux sont capturés, torturés et dressés. Ils perdent leur liberté et se retrouvent morts de faim et de soif. Ils oublient leur confort et perçoivent de la peur et du stress. Et pourtant, beaucoup de vacanciers sont et seront confrontés à des attractions touristiques honteuses, uniquement motivées comme échange monétaire envers les populations locales.

Se balader près des lions

Se balader près des lions © goodluz/123RF

Dès la naissance, les lionceaux sont séparés de leurs parents et se retrouvent dans des endroits "attrape-touriste". Les vacanciers peuvent les caresser, leur donner le biberon et prendre des selfies avec eux. Lorsqu'ils grandissent, certains sont enfermés dans une cage et les touristes peuvent se balader près d'eux. Mais, d'autres lions adultes sont revendus, peut-être pour le marché d'os en Chine. Malheureusement, les lions ne peuvent plus être relâchés dans la nature après la captivité.

Se prendre en photo avec des tigres

Se prendre en photo avec des tigres © bennymarty/123RF

Tout comme les lions, les tigres sont enlevés à leur mère dès leur plus jeune âge et se retrouvent enfermés dans des enclos. Ils sont encore une fois "dorlotés" par les vacanciers : caresser le pelage, donner le biberon, se prendre en photo. Une honte ! D'autant plus que l'avenir des tigres adultes, devenus trop dangereux, reste encore flou.

Promenade à dos d'éléphants

Promenade à dos d'éléphants © andesign101/123RF

En Asie, faire une balade sur le dos d'un éléphant est une activité très prisée par les touristes. Véritable fléau qui fait tant polémique, le "dressage" des éléphants inflige de nombreuses souffrances. Ces animaux sont complètement brisés, comme le veut le rituel appelé "phajaan", où ils sont soumis à des tortures (privation d'eau et de nourriture, coups).

Les delphinariums

Les delphinariums © noegrr/123RF

Les dauphins sont pris en chasse par des bateaux, capturés, certains meurent avant d'arriver à destination, à cause du stress.  Ces animaux sont très sensibles, tant sur l'environnement que sur leur développement avec leur famille. Enfermés dans des aquariums, les dauphins sont en danger à cause du traitement de l'eau et du soleil.

Les parcs à ours

Les parcs à ours © pulpitis/123RF

Les atrocités faites sur les ours sont dures à accepter et surréalistes. Utiliser comme divertissement, les ours sont gardés loin de leur habitat naturel. Ils perdent leur état sauvage et sont dressés pour devenir des clowns. Ils sont forcés à faire les pitres sur un vélo, faire rire les hommes. Des situations inadaptées qui mettent le bien-être de l'animal en danger.

Les numéros des singes

Les numéros des singes © frugo/123RF

Les touristes sont friands de ces spectacles réalisés par des singes : déguisement, danse, marche. Bref, ces macaques sont surtout enchaînés et sont servis pour faire la manche.

Il est temps d'ouvrir les yeux et d'arrêter ces activités méprisables afin de préserver la vie sauvage et de privilégier le bien-être des animaux. Voici les attractions touristiques les plus cruelles envers les animaux.

Tenir une tortue de mer

Tenir une tortue de mer © vrabelpeter1/123RF

Lorsqu'une personne touche et porte dans ses mains des tortues, cela entraîne une forte et intense dose de stress pour l'animal. Ainsi, son système immunitaire est affaibli et il risque d'attraper diverses maladies.

Le café de civette

Le café de civette © Christoph Lischetzki / 123RF

La civette mange des cerises de caféier et le grain est récupéré dans ses excréments. Certains fermiers ont capturé les civettes afin de les enfermer dans des cages surpeuplées où ils ne mangent que des cerises. Les touristes peuvent visiter ces fermes et goûter au café. Les civettes risquent, dans ces conditions, des maladies et des blessures.

Charmeur des serpents

Charmeur des serpents © ozphotoguy/123RF

Vous avez déjà vu ces photos, où les touristes prennent un reptile et l'entourent autour de leur cou. Il est aujourd'hui possible d'embrasser ces serpents. Le cobra, par exemple, est capturé à l'état sauvage. Ses crocs sont arrachés avec des pinces en métal pour que son venin soit bloqué. Les équipements utilisés pour ces interventions sont rarement stérilisés. Les serpents peuvent avoir des douloureuses infections voire mourir.

Les parcs de crocodiles

Les parcs de crocodiles © kuansonti/123RF

Les crocodiles sont élevés en captivité pour leur peau ou pour leur viande. Les conditions de vie dans ces parcs peuvent développer chez l'animal de nombreuses infections, du stress, un manque d'hygiène.