• Connexion
Les Balkans, territoire de festivals insolites
Publié le 07/08/2018

CultureMacédoine

Twitter Facebook 55 partages

Monténégro, Serbie, Albanie et Macédoine. Si ces pays regorgent de différences, ils ont un point commun : ils comptent tous des festivals insolites. Les Balkans, territoire vaste puisque regroupant 13 pays dont une partie de l'Italie et de la Turquie, sont un formidable exemple de la diversité culturelle européenne. Petit tour des festivals les plus insolites de cette partie méconnue de l'Europe.

Testicules cuisinées

Testicules cuisinées
© duybox/123RF

Commençons par la championne toutes catégories, la Serbie. Outre le fait de posséder son propre Oktoberfest à base d'eau de vie, la Rakija, la Serbie possède son festival de dégustation de testicules. Appelés reins blancs par les Serbes, cette tradition culinaire ancestrale s'est depuis 7 ans vu offrir un piédestal grâce au festival d'Ozrem, une petite ville du nord de la Serbie. Lors de ce festival, les participants s'affrontent dans le confectionnement des meilleurs plats à base de testicules. Le slogan du festival ne laisse d'ailleurs que peu de place à l'hésitation : Go ! La Serbie a des C******. Pour terminer sur une note plus musicale, la Serbie accueille le plus grand festival de trompettiste au monde à Guca où pas loin de 600 000 personnes investissent la petite ville de Guca et ses 2000 habitants.

La Macédoine, dont l'indépendance ne fut proclamée qu'en 1991, possède l'un des festivals les plus zen au monde. Alors que les japonais sont reconnus pour leur amour inconditionnel des cerisiers (Sakura en Japonais), il est plus étonnant que la ville de Skopje est créé son propre festival dédié aux cerisiers en fleurs. Le festival du Sakura propose ainsi des démonstrations d'arts-martiaux et de musiques nippones.

Fôret de Sakura (cerisiers) au pied du Mont Fuji (Japon)

Fôret de Sakura (cerisiers) au pied du Mont Fuji (Japon)
© Sakarin Sawasdinaka /123RF

En Macédoine les traditions ont la peau dure. À 180km de la capitale se trouve la petite ville de Vevchani et avec elle une tradition vieille de 1400 ans. Le Vevachni carnaval qui se déroule lors de la fête de la Saint-Basile (14 janvier) met en scène une troupe entièrement couverte de boue représentant à l'origine les pauvres et les délaissés.

Festival dans la boue

Festival dans la boue
© Pavol Stredansky/123RF

En Croatie, le football n'est pas l'unique passion des jeunes. Ces derniers sont aussi fans de chevalerie. Depuis presque 300 ans se déroule le festival du Sinjska Alka dans la ville de Sinj. Comme dans les traditionnels tournoi de chevaliers, les participants s'élancent au galop et tentent de pénétrer deux anneaux grâce à leur lance. Seuls les hommes nés dans le comté de la ville de Sinj peuvent participer au tournoi, la participation étant considéré comme un privilège. Après plusieurs jours de joutes et de tournois, le vainqueur se voit désigné le titre de Voïvode (Duc en français) avec une vraie cérémonie. Ce tournoi, créé au XVIIIe siècle, commémore la victoire des chevaliers de la ville de Sinj sur ceux de l'armée turque qui assiégea la ville en 1715.

Duel de chevaliers

Duel de chevaliers
© wrangel /123RF