• Connexion
Groenland : la Nasa surveille la fonte des glaces
Publié le 13/09/2019

EnvironnementDanemark

Twitter Facebook 207 partages

Et si le réchauffement climatique était loin d'être la raison principale expliquant la fonte des glaces ? C'est en tout cas ce qu'affirme Joshua Willis, scientifique de la Nasa, qui dirige la mission Oceans Melting Greenland. " Beaucoup de gens pensent que la glace fond à cause du réchauffement de l'air, un peu comme un glaçon sous un sèche-cheveux, mais en fait les océans rongent aussi la glace ".

Depuis 2015, ce scientifique, accompagné de deux autres confrères de la Nasa, explore les eaux du Groenland en été comme en hiver. Objectif : évaluer le plus précisément possible l'élévation du niveau de la mer, un enjeu majeur. " Le niveau des océans pourrait probablement s'élever de plusieurs mètres au cours des cent prochaines années. "

La Chine et la Russie intéressées par le trafic maritime du Grand Nord

La Chine et la Russie intéressées par le trafic maritime du Grand Nord
© 2012 Francesco Dazzi / 123rf

En somme, une véritable menace pour des centaines de millions d'entre nous. Sachant que, sur les 2 millions de km² que représente le Groenland, 85 % du territoire est composé de glace, cette île danoise est particulièrement visée par la fonte. A l'échelle de la planète, le Groenland subit le réchauffement climatique deux fois plus vite encore.

Seulement voilà, pour les puissances économiques, cette fonte des glaces, catastrophe climatologique, est une aubaine. Elle ouvre en effet la voie au trafic maritime, en reliant le Pacifique à l'Atlantique. Le président des États-Unis, Donald Trump, avait d'ailleurs fait part de son intérêt en demandant au Danemark de lui vendre le Groenland. Demande, fort heureusement, déclinée.