• Connexion
Plongée au coeur des vingt plus belles barrières de corail
Publié le 06/06/2018

NatureAustralie

Twitter Facebook 857 partages

Sur terre, les trésors sont inestimables. Des magnifiques parcs nationaux comme celui de Namib-Naukluft en Namibie aux sublimes et étranges grottes de Waitomo en Nouvelle-Zélande : la Nature est peuplée de pépites incroyables qu'il faut sauvegarder. Dans le monde sous-marin, ce sont les barrières de corail qui regorgent de joyaux. Découvrez les vingt plus belles et étonnantes barrières de corail du monde.

  • Twitter
  • Facebook
  • 1)	La Grande barrière de corail (Australie)
    1) La Grande barrière de corail (Australie)

    S'étirant sur plus de 2 600 kilomètres près des côtes Nord-Est de l'Australie, la Grande Barrière de Corail est incontestablement la plus imposante de toutes. Abritant un monde marin dans lequel évoluent plus de 400 types de coraux et plus de 1 500 espèces de poissons, elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Un lieu aux richesses infinies.

  • 2)	La barrière de corail d'Andros, Bahamas
    2) La barrière de corail d'Andros, Bahamas

    Dans les eaux cristallines du cœur des Bahamas, la barrière de corail d'Andros s'étend sur 225 kilomètres. Véritable paradis aquatique, elle est profonde de 35 et 1 800 mètres. La barrière de corail d'Andros abrite la magnifique forêt pétrifiée et loge de nombreuses espèces de poissons et d'animaux marins comme les mangroves, les mérous, les murènes ou encore des vivaneaux. Magnifique !

  • 3)	Îles Raja Ampat, Papouasie Occidentale (Indonésie)
    3) Îles Raja Ampat, Papouasie Occidentale (Indonésie)

    L'archipel des Raja Ampat se situe au cœur du « Triangle du corail » comprenant les eaux d'Indonésie, des Philippines et de l'Australie. Ce récif corallien offre l'occasion unique de découvrir un écosystème qui, sans l'intervention de l'ONG Conservation International, aurait bien pu disparaître. On trouve ici la plus grande biodiversité marine du monde.

  • 4)	Le grand récif de Nouvelle-Calédonie
    4) Le grand récif de Nouvelle-Calédonie

    Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, le grand récif de Nouvelle-Calédonie est en réalité une double barrière mesurant 1 300 kilomètres. La faune et la flore y sont extraordinaires. De nombreuses espèces peuplant ces eaux sont endémiques. Les coraux quant à eux, offrent un spectacle saisissant de par leur phosphorescence. On y retrouve des requins, des baleines à bosse, des thons et des balistes.

  • 5)	La barrière de corail au Belize
    5) La barrière de corail au Belize

    S'étendant du Mexique jusqu'au Honduras sur plus de 1 000 kilomètres, la barrière de corail du Belize est incroyable. Mais c'est sa partie près des côtes du Belize et qui s'étire sur 300 kilomètres, qui est la plus impressionnante. Elle abrite plus de 100 variétés de coraux et 500 espèces de poissons ! On y trouve également certains des plus beaux sites sous-marins de la planète dont le Grand Trou bleu.

1

La magnifique et très précieuse Grande Barrière de Corail en Australie est un joyau de la Nature abritant un écosystème impressionnant. Malheureusement ces derniers mois, elle a connu un épisode de blanchissement catastrophique, dû aux trop hautes températures de l'eau. Une très grande partie du récif a perdu ses belles couleurs et plus d'un quart des coraux sont morts. Quant aux nombreux sédiments qui se déversent dans l'eau provenant des élevages de Springvale, ils n'arrangent pas les choses. L'Australie est en train de tout mettre en œuvre pour sauvegarder ce trésor naturel et éviter la catastrophe économique et touristique qu'engendrerait la perte de la Grande Barrière de Corail.

Mais il ne s'agit pas du seul récif corallien en danger. L'écosystème du Triangle du corail dans les fonds marins de Raja Ampat, a bien failli disparaître ! Il y a plus d'une dizaine d'années, la faune et la flore étaient proches de l'extinction. C'est la pêche à l'explosif et le commerce illégal (braconnage) qui ont failli conduire cette merveille de la nature à disparaître. Ce n'est qu'après un long et lourd travail de restauration puis de sauvegarde que le récif a pu retrouver ses couleurs et ses poissons. Les barrières de corail qu'abrite la planète bleue font partie des richesses qu'il est important de préserver.