Les Kappa Clubs inventent les vacances du XXIème siècle
Publié le 25/09/2013 Modifié le 19/11/2015

NouveautéRépublique dominicaine

Twitter Facebook 2 partages

Après avoir inauguré en janvier 2013 son premier Kappa Club à l'île Maurice sur l'hôtel La Plantation, le groupe NG Travel développe, via Promoséjours et IléaTours son nouveau concept club sur trois autres destinations long-courrier cet hiver : le Mexique, la République dominicaine et la Thaïlande. Les Kappa Club sont implantés dans des hôtels haut de gamme (4 ou 5 étoiles) mais à prix abordable, variant entre 1 290 euros et 1 490 euros la semaine. La formule tout compris est très poussée, avec par exemple une activité comme le ski nautique incluse, tout comme l'accès au spa. Le volet multimédia est primordial avec le wi-fi gratuit mais surtout le prêt d'une tablette numérique ou la possibilité de télécharger une application interactive sur son propre iPad pour recevoir le journal, découvrir les animations et réserver ses excursions et activités, chercher un partenaire de tennis, un film pour le cinéma de plein air sur la plage, la thématique de sa soirée, découvrir les photos et vidéos de la journée pour les envoyer à ses proches via les réseaux sociaux Facebook, Instagram ou Twitter. Vous vous faites ainsi votre programme, à la carte, en somme.

Des clubs innovant obéissant à des critères stricts

Les Kappa Club se veulent innovants et obéissent à des critères stricts et précis, que n'ont pas toujours les club Marmara, les Lookéa, Framissima et autres Thomas Cook Village : ainsi, chaque kappa Club se doit d'être dans une destination soleil au bord de la mer en première ligne (sans route à traverser), avec une connexion Internet Wi-Fi gratuite et haut débit. Et ce n'est pas tout : "Les Kappa Clubs doivent respecter une charte avec des hôtels 4* et 5*, une animation innovante, un Kappa Kids Club, un espace multimédia et des excursions favorisant la découverte et les rencontres avec les populations locales", explique Philippe Sangouard, directeur d'IléaTours, qui ajoute : "Les excursions et activités sont aussi plus solidaires et responsables car le tout inclus a tué le contact avec la population et le pays". Au Kappa Club, on peut ainsi dîner une fois par semaine dans un restaurant local ou même chez l'habitant, visiter une école ou un atelier artisanal, suivre des cours de langue et de cuisine locale. Quant aux spectacles du soir, oubliez l'équipe d'animation, place à une troupe locale et à un orchestre traditionnel de la région !

Des projets de Kappa Clubs en Turquie, en Grèce et en Espagne

Promoséjours (présent sur Internet) et IléaTours (en agence de voyage) disposent ainsi de 70 à 100 chambres sur le Kappa Club La Plantation à l'île Maurice, le Kappa Club Riviera Maya 4* au Mexique, le Kappa Club Occidental Punta Cana 4* en République dominicaine et le Kappa Club Thai Beach Resort 5*, un nouvel hôtel à Phuket en Thaïlande. Des Kappa clubs en moyen-courrier autour de la Méditerranée devraient ouvrir dès l'été 2014. On pense bien sûr à la Turquie, à la Grèce ou encore à l'Espagne, et notamment les Baléares. Plus d'informations sur le site des Kappa Clubs.