Publié le 21/09/2022

#Culture

Les incroyables routes du Vercors

Ces routes taillées dans la falaise à la beauté saisissante ont été construites au XIXe siècle. Des courbes uniques (tunnels, falaises, gorges) qui offrent un panorama exceptionnel à tous ceux qui les empruntent. En voiture, à moto ou à vélo, ces routes offrent un voyage saisissant à travers des paysages vertigineux et à couper le souffle !

© photogranary /123RF

Enclavées donc longtemps inaccessibles, c'est grâce à l'exploit de ses concepteurs qu'elles sont parcourues depuis des siècles. Ce patrimoine en péril qui s'est relevé grâce au tourisme, est entretenue par les pouvoirs publics. 

Route et Cirque de Combe Laval

Elle est la plus célèbre des routes du Vercors, son passage de l'éléphant en est sûrement l'une des causes premières (un ensemble de tunnels et roches forme le visage de l'animal). Le cirque de combe Laval est un site classé grâce à cet attrait touristique. Cette route de 4 km a été conçue en 1898 pour faciliter l'acheminement du bois jusqu'à Royan (la forêt de Lente non loin). La D 76 en très bon état, relie Saint-Jean-en-Royans à Vassieux-en-Vercors.

Route et Cirque de Combe Laval

© Rudolf Ernst/123RF

Belvédère du col de Rousset

Ses 15 km de bitume sont un paradis pour motards, elle permet de relier Pont-en-Royans à Die. Créée en 1866, elle avait un tunnel long de 769 m situé à 1254 m d'altitude. Celui-ci a été remplacé par un autre plus sécurisant, en 1979. L'ancien tunnel est aujourd'hui inaccessible.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Inspiration Vercors (@inspirationvercors)

La route de Presles

Ouverte en 1885, la route de Presles (7 km) s'élève entre 235 et 810 m d'altitude. La D 292 et son passage en balcon, relie Pont-en-Royans à Presles, en offrant des points de vue sur les falaises et les gorges de la Bourne. C'est une route irrégulière aux virages serrés, certes peu fréquentée, mais tout aussi charmante que les autres.

Le Canyon des Ecouges

Une route dangereuse (vicieuse, comme le disent certains), mais unanimement fascinante. Son tunnel fait 500 m de long fait trois mètres de large. Ouverte en 1872 pour l'approvisionnement du charbon, elle (D 35) relie Pont-en-Royans à Villard-de-Lans. Proche du canyon des Ecouges, elle est également fréquentée par les adeptes de canyoning.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Inspiration Vercors (@inspirationvercors)

Les gorges de la Bourne

Elle est la plus longue des routes (24 km), les gorges y sont étroites, les tunnels courts et les falaises hautes. Les gorges de la Bourne ont été ouvertes à la circulation en 1872, après 11 ans de travaux. La D 531 relie Pont-en-Royans à Villard-de-Lans. Cette route large très fréquentée permet de visiter la grotte de Choranche.

Les gorges de la Bourne

© Rudolf Ernst /123RF

Les gorges du Nan

Construite en 1894, cette route impressionnante (D 22) relie Cognin-les-Gorges à Malleval-en-Vercors. Cette route taillée à même la falaise est étroite et peu fréquentée. Il faut l'emprunter avec beaucoup de prudence pour profiter de la superbe vue sur la vallée.

Les petits et grands Goulets

Accessibles depuis 1854, ces routes longent Sainte-Eulalie-en-Royans. Une partie a été fermée pour des raisons de sécurité. Un long tunnel de 1700 m l'a remplacé en 2008. La traversée (D 518), c'est admirer les altitudes du pas de d'Allier (jusqu'à 1271 m).

Que faire autour ?

Escalade aux falaises des 3 pucelles : ce lieu situé dans la commune de Saint-Nizier-du-Moucherotte est à 1500 m d'altitude. Ses trois dents rocheuses sont reliées entre elles par des brèches et cols. Les falaises sont accessibles aux grimpeurs débutants et aux plus aguerris.

Le musée de l'eau : à travers différentes thématiques, il offre un voyage à la découverte de l'eau. Films, dégustations, expositions pour une expérience éducative, interactive et ludique.

Hébergements

Les Playes : l'hôtel est situé dans un environnement calme. Il offre à ses clients une demi-heure de vélo à assistance électrique pour parcourir les routes du Vercors. À partir de 172 euros

La Roseraie : il dispose de cinq espaces bien-être, ses chambres avec balcons sont exposées plein sud. À partir de 147 euros

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hotel La Roseraie (@hotellaroseraie)

Restaurants

La Guinguette du pêcheur : les produits de ce restaurant sont frais, il est situé dans un beau cadre avec jardin et étang. Attention : la carte bancaire n'est pas acceptée.

Chez Mamie : il est idéal pour les amateurs de spécialités montagnardes. Les plats sont copieux et l'ambiance familiale.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @restaurant_chez_mamie

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données